LUN24AVR2017
Rubrique Agenda
 Accueil > Articles > Actualité > Dossiers


  • AÉROPORT

    • Rencontre avec un agent d’escale commercial
      cf aussi : Une nuit à Roissy Expulsions de sans-papiers : associations contre policiers
      Gabriel, agent d'escale commercial Passagers désorientés .......................................................... Le passager, dès qu'il arrive dans l'aéroport, il est stressé, il est pas à l'aise. Quand il est chez lui il sait où sont rangées ses pâtes, mais il arrive dans un aéroport... enregistrement, (...)
       
    • Expulsions de sans-papiers : associations contre policiers
      cf aussi : Une nuit à Roissy Rencontre avec un agent d’escale commercial Les aéroports français sont devenus des lieux emblématiques dans les expulsions de sans-papiers. Accompagnés de policiers et entravés, les « reconduits » sont placés à l’arrière d’avions de ligne traditionnels. Policiers comme associations savent que les passagers peuvent jouer un rôle essentiel, puisque le commandant de bord, maître à bord de son avion, a le droit de refuser (...)
       
    • Une nuit à Roissy
      Un voyage tous frais payés, 13,40 euros aller-retour. Qui n’ira pas plus loin que l’aéroport. Dans ce cas-là, la vieille rengaine de Pessoa fait toujours l’affaire : « À quoi bon voyager ? Pour voyager, il suffit d’exister. » Je serai sans badge ni bagage, le seul à Roissy à ne pas avoir de métier sur place ou d’avion à prendre. Une sorte de nouveau Mehran Karimi Nasseri, qui a vécu à l’intérieur de Roissy pendant dix-huit ans. Cette espèce de ville gigantesque mérite bien une visite au long cours. Avec l’espoir, bien sûr, qu’un évènement imprévu et spectaculaire (...)
       
  • ESCROCS ET CROQUE-ESCROCS SUR INTERNET

    • Arnaques à la nigériane
      Sommaire du dossier : Arnaque à la nigériane Mes amis les cyber-arnaqueurs « Je te quitte du clavier mais pas du cœur » Le parfait C.V. des veuves et orphelines
      Le mot spam désigne les communications électroniques massives non sollicitées par les destinataires, à des fins publicitaires ou malhonnêtes. SPAM, marque de jambon en boîte créée par Hormel Foods en 1937, serait la contraction de « SPiced hAM » ou l’acronyme de « Shoulder of Pork and hAM ». Le mot doit sa gloire à un sketch des Monty Python dans lequel le mot envahit la conversation — le sketch (...)
       
    • Le parfait C.V. des veuves et orphelines
      Lire aussi : Arnaque à la nigériane Mes amis les cyber-arnaqueurs « Je te quitte du clavier mais pas du cœur »
      Typologie des ressemblances et différences entre mademoiselle Sery Christine, « fille unique du défunt Félix Séry », David William « seul fils unique de Monsieur Duke William », Mary Moses, « fille unique de ses défunts parents », Nadège Guié, « enfant aînée de feu Chef Thomas Guié » et quelques autres... Les éléments-clés de la parfaite (...)
       
    • Récit : « Je te quitte du clavier mais pas du cœur »
      Lire aussi : Arnaque à la nigériane Mes amis les cyber-arnaqueurs Le parfait C.V. des veuves et orphelines « Je prends un escroc, je lui fais gaspiller son temps et son argent, juste pour le plaisir de le rendre fou. » Récit de l’un des scambaits de Julia Brandeau, croque-escroc. Cela commence comme ça : « L’autre jour j’ai reçu un mail de Clémentine Kouame [Bonjour, je me nomme Kouame (...)
       
    • Entretien : « Mes amis les cyber-arnaqueurs »
      Lire aussi : Arnaque à la nigériane « Je te quitte du clavier mais pas du cœur » Le parfait C.V. des veuves et orphelines Julia Brandeau est une « croque-escroc » : une « chasseuse de scam » du net qui travaille en solo et qui, sur un site plein d’humour www.croque-escrocs.com, où l’aspect ludique et inventif prime, raconte ses aventures et ses croquages de « méchants » : « Je ne suis pas une justicière, je joue à la justicière. Être dans une prison (...)
       
  • IRONIE ET SABOTAGES

    • Tentative de réorganisation chronologique de l’affaire dite « de Tarnac »
      [Ce texte a été achevé le 15 décembre 2008.]
      Lire aussi : - Rire de tout (et avec n’importe qui si possible) De durs rêveurs Rapport de police concernant le nommé Souchon Alain Mars 2007. Xavier Raufer, « spécialiste » de la criminalité, rend un rapport à Réseau Ferré de France (RFF) [23], en charge des lignes de chemin de fer. Il y écrit, sur un ton apocalyptique qui (...)
       
    • De durs rêveurs
      La mise en examen de Julien Coupat et de huit autres personnes pour « association de malfaiteurs en vue d’une entreprise terroriste » a été largement fondée sur l’analyse, par la police, de L’Insurrection qui vient. Voici donc, dans le détail, la teneur des textes écrits par Julien Coupat et son entourage. On laissera le lecteur se faire une idée.
      Lire aussi : Rire de tout (et avec n’importe qui si possible) Tentative de réorganisation chronologique de l’affaire dite « de Tarnac » Rapport de police concernant le nommé Souchon Alain (...)
       
    • Rire de tout (et avec n’importe qui si possible)
      Comme la nouvelle année est l’époque des bonnes révolutions (NDLR – c’est une coquille, messieurs des RG ; il fallait bien sûr lire : résolutions), Le Tigre a décidé de se pencher sur la question de l’ironie. N’y a-t-il pas, dans la présentation du journal, cette phrase écrite un jour d’ivresse : « Le Tigre ne prétend pas dire au lecteur ce qu’il faut penser... Le Tigre préfère l’ironie à la diatribe » ? Il était grand temps de (...)
       
    • Rapport de police concernant le nommé Souchon Alain
      Voir l'image : Rapport concernant Alain Souchon OBJET : Rapport concernant les écrits suspects du dénommé Souchon Alain J’ai l’honneur de vous rendre compte des investigations diligentées en exécution des réquisitions citées en référence et ayant permis d’identifier et de démanteler une structure clandestine anarcho-autonome basée sur le territoire national et se livrant à des opérations de déstabilisation de l’Etat par des chansons à textes (...)
       
    • Ouverture du dossier
      Au sommaire du dossier : Rire de tout (et avec n’importe qui si possible) De durs rêveurs Tentative de réorganisation chronologique de l’affaire dite « de Tarnac » Rapport de police concernant le nommé Souchon Alain voir aussi (volume 30) : Héritiers situationnistes
      On dit que les hommes sont des robots. On dit que les hommes ne se révoltent pas assez. On dit que la capacité de mobilisation est devenue nulle. On dit que de nos jours, tout ne va pas bien mais que c’est mieux quand même. On dit qu’il faut se lever au petit (...)
       
  • L’ÉCRITURE SMS

    • Ah ! Si seulement j’eusse su ce lapsus
      Sur un téléphone, l’écriture en mode « intuitif », dit mode T9 [101], a pour fonction de simplifier l’encodage sur un clavier comptant moins de touches que de lettres. Sans lui, l’utilisateur doit appuyer plusieurs fois sur les touches pour atteindre les lettres qui se trouvent en 2e, 3e ou 4e position. Lorsque ce programme est mis en fonction, l’utilisateur peut écrire les mots qu’il souhaite en appuyant une seule fois sur les touches ; le programme (...)
       
    • Vite ! Vite !
      La coexistence entre l’écriture traditionnelle et des formes d’écriture rapides ou abrégées de la langue, entre le qui et le ki, ne date pas d’hier. Pendant des siècles, cette coexistence fut perçue comme une richesse et non comme un risque pour la langue. Parce que mettre ki à la place de qui, c’était gagner du temps, voire écrire à la vitesse de la parole. Or, à des époques où l’enregistrement audio n’existait pas, pouvoir transcrire un discours en temps réel était un savoir utile aux souverains comme à la vie administrative, intellectuelle et économique. De même, à toutes les (...)
       
    • De la mobilité des téléphones et de la langue
      Très prisés par les jeunes, les messages envoyés par téléphone portable et écrits en « langage SMS », càd kom sa, sont régulièrement accusés de nuire à la bonne orthographe française. Pourtant, les SMS ne touchent pas à la langue en tant que telle : ils en constituent une forme dérivée, née d’une contrainte technique.
      Le SMS n’est pas une langue ; c’est une écriture. Une écriture qui découle de deux contraintes : la structure des touches (...)
       
    • Ouverture du dossier L’écriture SMS
      OSKOUR ! UN SMS ! Ils sont assis tout au fond de la classe, près du radiateur. Ils ont un téléphone qui ne joue même pas du Vivaldi quand il sonne. Les mains sous le bureau, ils s’envoient des SMS à longueur de journée. Leurs copies commencent par « 2 tt tps et à ttes lé zépok, l’om a cherché dé moy de komunikation ». Ils ne lisent pas les Cahiers de médiologie. Ils ne savent pas que l’Université Catholique de Louvain mène des études linguistique sur leur drôle (...)
       
  • LA SOCIÉTÉ DU SLOGAN

    • La société du slogan
      Slogan n.m. — 1930 ; « cri de guerre » 1842 ; mot écossais, du gaélique « cri » (gairm) et « clan » (sluagh). Formule concise et frappante, utilisée par la publicité, la propagande politique, etc. Slogan révolutionnaire, publicitaire. Lancer, répéter, scander un slogan. — « Le gout dangereux du slogan, de la phrase à effet. » (Maurois) [Le Petit Robert]
      [L'intégralité du dossier, images comprises, peut être téléchargé au format PDF en suivant ce lien.] Lowe France, c
       
  • LES ANNÉES 1990

    • Les années 1990
      [Voir l'introduction : Tentative de description des années 1990.] Illustrations d'Isabelle Boinot. 5 avril 1994 : Kurt Cobain est mort Ils sont « grunge ». Crades. Pour faire chier leurs parents et les débiles du lycée, ils mettent des vieux t-shirts, des jeans dégueulasses, troués, ils ne se lavent plus les cheveux. Ça ne loupe pas : ils passent pour des tarés. Ils se font virer de chez eux. Ça ne les dérange pas, ils vivent à Seattle, enfin dans la banlieue, il pleut tout le temps. C'est déprimant, la banlieue de Seattle. Ils sont un peu paumés, ils prennent de l'héro. Ils font de la musique (...)
       
    • Tentative de description des années 1990
      [Introduction au dossier Les années 1990.] Les années 1990 n'existent pas. Ou plutôt : les années 1990 ont oublié d'exister. Coincées entre deux moments phares, elles n'ont rien fait d'autre qu'attendre que leur tour soit passé. À l'image des gens qui s'excusent toujours de déranger, elles se sont contentées : d'être là. Et pourtant, elles ont joué un rôle - malgré elles, peut-être : elles nous ont laissé un peu de répit. Ça n'a pas duré. Les (...)
       
  • LES DÉRIVES DE LA POLITIQUE DE SANTÉ PUBLIQUE

    • Fumer ne tue pas
      cf aussi : Cinq = dix. L’exemple des fruits et légumes G.R.O.S et gras La naissance de la santé publique
      Savez-vous la dernière ? Nous n’avons plus le droit de grignoter. C’est un ordre : écrit à l’impératif, comme il se doit. Pour votre santé, ne grignotez pas entre les repas, nous dit-on en bas d’une publicité pour un fromage ou un dessert. Jusqu’à la fin du vingtième siècle, le verbe grignoter était réservé aux petits rongeurs. Les écureuils grignotaient. Les souris grignotaient. Les nourrissons, à l’âge de leurs premières dents, grignotaient. (...)
       
    • Cinq = dix. L’exemple des fruits et légumes
      cf aussi : Fumer ne tue pas G.R.O.S et gras La naissance de la santé publique Les fruits et légumes sont un bon exemple du marketing de la santé publique. Ces dernières années, l’incitation à leur consommation a donné lieu à des slogans à l’arithmétique chancelante : en deux ans, le nombre de fruits à consommer a été divisé par deux...
      Il y a eu les pays sous-développés, il y a maintenant les (...)
       
    • G.R.O.S et gras
      cf aussi : Fumer ne tue pas Cinq = dix. L’exemple des fruits et légumes La naissance de la santé publique La campagne contre l’obésité justifie les messages déversés sur nos téléviseurs. L’OMS parle d’une « épidémie ». Là encore, la réponse étatique ne convainc pas. En stigmatisant certaines catégories d’aliment (le gras, le sucré, le salé) et en culpabilisant les consommateurs, elle ne fait qu’accentuer les troubles du comportement (...)
       
    • La naissance de la santé publique
      Lire aussi : G.R.O.S et gras Fumer ne tue pas Cinq = dix. L’exemple des fruits et légumes L’État moderne considère que la santé du corps social est sa préoccupation légitime. Il existerait un contrat social implicite par lequel la population investirait l’État d’une responsabilité de prévention. Quels sont les principes d’une juste intervention, qui ne soumette pas les citoyens aux excès d’une bienfaisance paternaliste ?
      La politique de santé publique privilégie le bien-être de la population dans son ensemble à celui des individus. La distinction entre (...)
       
  • MEETIC

    • Meetic : 2 ans d’amour ou presque
      Voir aussi : Annonces et pseudonymes Chat : dès vingt-heures cinquante-huit Statistiques
      Comment expliquer Meetic ? Il faudrait commencer par les mots. Conversations virtuelles, rencontres virtuelles, ce sont les expressions couramment utilisées pour en parler. Ce mot « virtuel » a souvent pris le sens d'un contraire du « réel », mais ne nous y trompons pas : une conversation électronique n'existe pas moins qu'une (...)
       
    • Annonces et pseudonymes
      Voir aussi : Meetic : 2 ans d’amour ou presque Chat : dès vingt-heures cinquante-huit Statistiques
      ANNONCES PASSÉES PAR DES FEMMES — 25-35 ANS — ÎLE-DE-FRANCE JE SUIS UNE JEUNE FILLE TRÈS AGRÉABLE ET JE RECHERCHE UNE RELATION SÉRIEUSE ET DURABLE •♥• JE RECHERCHE UN HOMARD OU UN BISOUNOURS, LA PERSONNE QUI SE RECONNAITRA ME FERA SIGNE SI ELLE DÉSIRE. •♥• JE RECHERCHE UNE PERSONNE FRANCHE AVANT TOUT QUI SOUHAITE VIVRE UNE BELLE AMITIÉ OU UNE BELLE HISTOIRE D'AMOUR. •♥•J'AIMERAIS ÉLARGIR MON CERCLE D'AMIS (...)
       
    • Chat : dès vingt-heures cinquante-huit
      Voir aussi : Meetic : 2 ans d’amour ou presque Annonces et pseudonymes Statistiques
      (20:58:45) Capuchette : Tu as la mémoire sélective. (20:59:05) Sandor Krasna : oui, assez (20:59:12) Sandor Krasna : j’oublie très facilement ce qui ne m’intéresse pas (20:59:27) Sandor Krasna : (tu m’as percé à vif) (20:59:51) Capuchette : Tu es rationnel, on a dit, donc pas du genre à t’encombrer la mémoire avec des (...)
       
    • Statistiques
      Voir aussi : Meetic : 2 ans d’amour ou presque Annonces et pseudonymes Chat : dès vingt-heures cinquante-huit
      SENTIMENTS ET POURCENTAGES Pour calculer ces statistiques, il était exclu de parcourir l’ensemble des inscrit(e)s sur Meetic. D’une part la population est beaucoup trop importante pour que ce soit praticable, d’autre part nous ne nous intéressons qu’aux personnes ayant une activité réelle sur le site, pas à celles qui n’en font aucun usage. Nous avons donc effectué plusieurs prélèvements en restreignant notre échantillon aux personnes ayant entre 25 (...)
       
  • RROMS, "GITANS", "GENS DU VOYAGE"

    • Un camp oublié par l’histoire
      Durant la Seconde Guerre mondiale, un camp d’internement de Tsiganes fut ouvert en Anjou dans la ville de Montreuil-Bellay. Jacques Sigot, historien local, évoque le passé de ce camp et raconte sa lutte pour la reconnaissance de cette histoire oubliée.
      C’était au tout début des années 1980, j’étais alors instituteur dans un village proche de ma ville d’adoption, Montreuil-Bellay, en Anjou, ou plus exactement en Maine-et-Loire. J’y avais déposé ma valise en 1973, après sept années passées au Maroc. J’avais eu la chance, au prix de sacrifices qui devaient (...)
       
    • Ni liberté ni égalité
      Début 2008, la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (Halde) a rendu publique une délibération sur les « gens du voyage », délibération qui précise un certain nombre de points juridiques, et recommande au gouvernement de prendre des dispositions. Alors que le constat final est que « les gens du voyage sont victimes de discriminations résultant des textes en vigueur comme de comportements individuels, et ce dans tous les domaines de la vie quotidienne », certaines recommandations au gouvernement restent timides. Revue de (...)
       
    • La répression et l’assistance
      Entretien avec Saimir Mile, président de l’association la Voix des Rroms.
      Alors que les expulsions des Rroms des bidonvilles se poursuivent, Saimir Mile, représentant de La Voix des Rroms, l’une des trop rares associations à prendre la parole « de l’intérieur », revient sur les fondements juridiques de cette politique, et montre ce qui se cache derrière les euphémismes de « l’aide humanitaire au retour » et des « villages d’insertion ». Avant d’aborder une question fondamentale : la perception univoque, par la société (...)
       
    • Racisme et amalgames
      Quand ils jouent du violon, ce sont de gentils Tsiganes. Quand ils font du jazz, ce sont des Manouches. Dans les films de Kusturica, c’est des Gitans. Quand ils mendient dans le métro, c’est des Roumains. Quand ils habitent dans une caravane, c’est des gens du voyage. Quand ils habitent dans des bidonvilles, c’est des Rroms. Quand ils habitent dans une maison, c’est des « Tsiganes sédentarisés ». Quand ils sont très pauvres, c’est des voleurs. Quand ils ont de belles voitures, c’est aussi des voleurs. Qu’ont en commun toutes ces phrases ? D’être entièrement fausses (...)
       
    • Ouverture du dossier
      Au sommaire du dossier : Racisme et amalgames La répression et l’assistance Ni liberté ni égalité
      On dit qu’ils volent nos poules, même si on n’a plus de poules. On dit qu’ils sont sales. On dit qu’ils ont l’air trop pauvres, dans nos sociétés qu’on rêve composées uniquement de riches. On dit qu’ils nous volent. Au mépris de l’avis du Parlement européen, l’Italie a commencé à les ficher, prenant leurs empreintes digitales, et faisant ressurgir le spectre des pires moments du XXe siècle. On dit qu’on n’est pas (...)
       
  • VIGILES

    • Mais que fait la police ?
      — Les malfaisants, les pünks, si vous êtes là, du calme, parce que nous sommes des vigiles ! (ouaf, ouaf !) — du calme, Schopenhauer ! [...] Car n’est pas vigile qui veut, monsieur ! (Sketch des Inconnus)
      [Lire également : Cap 250.000 vigiles.] Il était une fois une époque où la Hongrie, la Pologne, la Slovaquie, l’Estonie, la Lituanie montraient la voie. « La France en retard sur ses voisins européens », titrait Le Figaro (13 décembre 2008). Quoi ? Le post-communisme serait-il à la mode au sein de la rédaction dudit journal ? Il faut le (...)
       
    • Cap 250.000 vigiles
      « JOURNÉE D’INFORMATION. La sécurité se professionnalise et recrute : Avezvous toutes les informations ? Le jeudi 18 décembre 2008 à partir de 9h30. FORMATION PRÉVENTION SÉCURITÉ GÉNÉRALE et l’ANPE se mobilisent pour répondre à toutes vos questions, au centre de formation FPSG, 175, boulevard Anatole-France. RDC Immeuble Automne 93200 SaintDenis. Métro : Carrefour Pleyel (L13). Sécurité et Formation : L’impact de la crise sur la sécurité privée, l’aide à l’embauche, la professionnalisation et le recrutement dans le secteur... Présentation en exclusivité d’un panorama sur les métiers (...)
       
    • Ouverture du dossier
      Sommaire du dossier : Cap 250.000 vigiles Mais que fait la police ? On dit que les vigiles sont des épouvantails. Qu’ils ont les habits du policier, les pectoraux du policier, les chiens du policier, mais que ce ne sont pas des policiers. On dit que les vigiles nous demandent d’ouvrir nos sacs. On dit qu’en France, actuellement, les agents de sécurité privée sont deux fois moins nombreux que les forces de police publique. On dit que c’est pour notre sécurité. L'intégralité du dossier (17 pages) peut être téléchargée en cliquant sur le lien (...)
       
Accueil | Plan | Contacts | RSS | Mailing-list | Ce site