MER20SEP2017
Rubrique Agenda
Accueil > Articles > Paroles > Dictionnaire infidèle de l’amour >

Évidence

Évidence

Évidence
Mis en ligne le vendredi 2 octobre 2009.

Publié dans le numéro 31 (mai-juin 2009)

Sophie, 31 ans.

 

 

Le mot que j’ai choisi c’est le mot évidence. Pourquoi, c’est ça ? (rires. - Oui, tu peux me donner directement la définition.) [définition] Évidence, ben c’est-à-dire que c’est quelque chose qui n’est euh, qui est inné, qui n’est pas réfléchi, qui est immédiat et je pense que voilà, dans l’amour quand on arrive à ça, ben c’est assez miraculeux, alors c’est quelquefois très rapide ou au contraire quelquefois l’évidence vient avec le temps, mais en tout cas c’est fondateur, enfin voilà pour moi dans ma relation à l’autre, à l’amoureux, c’est fondateur. [exemple] Alors il y a deux exemples, alors est-ce que c’est avec le même ou pas le même ça c’est mon affaire à moi, mais (rire.) il peut y avoir l’évidence charnelle, donc là justement quand je parle d’immédiateté c’est-à-dire qu’il y a la chimie de deux corps qui se fondent, et voilà, et après il y a l’évidence du quotidien, c’est-à-dire que l’autre est un prolongement de soi, on le connaît tellement bien, il est à la fois l’autre et nous-mêmes qu’on ne réfléchit plus qu’il est à côté de nous, c’est normal, et soit ça peut devenir grave, c’est-à-dire qu’on oublie l’autre, soit c’est essentiel, ça veut dire qu’on est un tout. Moi par exemple, le copain avec lequel je suis depuis plusieurs années, c’est une évidence qu’il soit là, c’est-à-dire que si un jour on se quitte ou quand on s’est quittés, on peut survivre l’un et l’autre, d’ailleurs on s’est prouvé qu’on pouvait survivre l’un et l’autre, mais on survit amputé, il y a quelque chose qui n’est plus normal, et c’est pourquoi malgré nos différends et nos épisodes un peu houleux on est toujours revenus l’un vers l’autre, parce qu’en fin de compte quand on est ensemble même si on s’engueule c’est un peu normal d’être ensemble, mais ça me fait peur aussi, parce que des fois je me dis c’est trop évident, donc c’est trop routinier, donc voilà, c’est très paradoxal en fait, c’est à la fois un sentiment de sécurité et un sentiment paniquant quand ça te, quand t’as l’impression que ça t’enlève toute surprise ou des choses comme ça. Mais ça m’est arrivé une fois où il y avait que de l’évidence charnelle, c’est-à-dire que c’était quelqu’un qui était complètement, où on avait très peu à partager, mais il y avait un rapport chimique, et c’est, euh c’est violent, c’est passionnel, c’est forcément court dans le temps puisqu’il n’y a rien autour, mais c’est aussi un miracle, voilà c’est aussi un miracle.


Documents joints :
Flash Video, 9.9 Mo
Accueil | Plan | Contacts | RSS | Mailing-list | Ce site