VEN21JUI2017
Rubrique Agenda
Accueil > Articles > Tigreries > Énigmes >

Les fils de Perceval

Les fils de Perceval

Les fils de Perceval
Mis en ligne le samedi 8 mai 2010 ; mis à jour le jeudi 6 mai 2010.

Publié dans le numéro 07 (8-21 mai 2010)

Un complot, des illuminés, des messages sibyllins : à vous de découvrir quels sombre plans trame un groupuscule terroriste !

8 mai 2010 : Lucas B., ressortissant italien, est arrêté par le service d’ordre de l’exposition universelle de Shanghai, alors qu’il est entré dans une bâtiment administratif interdit au public. Dans son sac à dos, les enquêteurs trouvent des documents en français, dont un texte ésotérique vaguement menaçant :

 

« Les hommes seront alors réunis par millions dans le temple de K’Awil, aux porte de la cité de la Vouivre. Là où Urona pénètre dans le domaine du Souverain, nous, les fils de Perceval, nous frapperons. »

 

Ces textes sont rapprochés d’un e-mail intercepté par des agents de l’AIEA, qui enquêtent sur un Suisse demandeur de matières fissiles, le 23 avril 2010 :

 

« Le signal nous sera donné par Ralph et Lorri. Le jour où ils ôteront le casque en peau du Souverain Dont Nul ne Discute les Ordres, et dévoileront sa Face aux yeux des hommes, nous, les fils de Perceval, nous frapperons la cité de la Vouivre. »

 

Un troisième texte similaire accompagne une lettre de menace à une multinationale suisse de l’agro-alimentaire, reçue le 3 mai.

 

« Les adorateurs de K’Awil seront offerts au Serpent Arc en Ciel. Et les eaux suivront le chemin écarlate, et là où il rencontre la ligne d’or, les eaux jailliront et submergeront le temple où fut couronné le moderne Prométhée, et les fils de Perceval seront craints et vénérés.  »

 

Le suspect arrêté en Chine a été relâché et expulsé vers l’Europe avant que ces recoupements soient effectués. Sa trace n’a pas été retrouvée. Les enquêteurs ont noté une phrase qu’il a prononcée lors de son interrogatoire :

 

« Le 13 décembre, tout le monde a cru à une plaisanterie, à un acte d’un déséquilibré. Mais ce n’était que le début, qu’un avertissement aux puissants et aux corrompus. »

 

Les services d’Interpol prennent maintenant ces éléments épars assez au sérieux pour essayer d’en comprendre le sens.

Un peu de flair et un bon usage d’internet devrait vous permettre de répondre à ces trois questions :

  • Quand les « fils de Perceval » veulent-ils frapper ?

  • Où veulent-ils frapper ?

  • Quels sont leurs actions et leurs cibles ?

 

 

La solution

 

1- Quand ?

Le « Souverain au casque en peau » dont parle le second texte est le dieu romain Pluton (http://fr.wikipedia.org/wiki/Pluton_%28mythologie%29), souverain des Enfers, seul dieu dont la parole n’est jamais contestée. Il a pour attribut un casque en peau de chien qui le rend invisible, lui ôter ce casque, c’est donc révéler son apparence.

Pluton est aussi une planète (http://fr.wikipedia.org/wiki/%28134340%29_Pluton), dont l’existence fut pressentie par Percival Lowell, d’où le nom de la secte. Une sonde américaine lancée en 2006, New Horizons (http://fr.wikipedia.org/wiki/New_Horizons), doit la photographier ; Ralph et Lorri sont les noms du spectromètre et du télescope de cette sonde. C’est le 14 juillet 2015 que la sonde survolera Pluton.

 

2-  ?

« Les hommes seront alors réunis par milliers dans le temple de K’Awil, aux porte de la cité de la Vouivre. Là où Urona pénètre dans le domaine du Souverain, nous, les fils de Perceval, nous frapperons. »

Urona n’est autre que le nom local de l’Olona (http://fr.wikipedia.org/wiki/Olona), un fleuve du nord de l’Italie, qui devient souterrain dans la banlieue de Milan, à Pero. Milan, dont un des symboles est la Vouivre, animal maléfique qui était l’emblème des Visconti.

K’Awil est la divinité Maya de la nourriture(http://www.civilization.ca/cmc/exhibitions/civil/maya/mmc10fra.shtml). En 2015 à Milan aura lieu une exposition universelle, précisément à Pero. Son thème sera : « Nourrir la planète » (http://www.bie-paris.org/site/fr/milan-expo-2015-overview.html). Des millions de visiteurs sont attendus.

 

3- Quelles actions et cibles ?

« Les adorateurs de K’Awil seront offerts au Serpent Arc en Ciel. Et les eaux suivront le chemin écarlate, et là où il rencontre la ligne d’or, les eaux jailliront et submergeront le temple où fut couronné le moderne Prométhée, et les fils de Perceval seront craints et vénérés. »

Le Serpent Arc en Ciel, dans les mythes australiens, provoque catastrophes et effondrements (http://wapedia.mobi/fr/Serpent_arc-en-ciel).

Le chemin écarlate et la ligne d’or se réfèrent aux lignes de métro de Milan (http://carto.metro.free.fr/cartes/metro-milano/) : la ligne rouge dessert l’exposition universelle, et croise la jaune au Duomo, la cathédrale où Napoléon fut couronné roi d’Italie en 1805. C’est lui que Victor Hugo surnommait le moderne Prométhée (http://fr.wikipedia.org/wiki/Napol%C3%A9on_Bonaparte).

 

On peut donc supposer que le groupuscule projette, le 14 juillet 2015, de provoquer un effondrement du fleuve souterrain, pour engloutir l’exposition universelle, et inonder les lignes de métro milanais, provoquant aussi la destruction du Duomo.

 

C’est une statuette du Duomo qu’un déséquilibré a lancé au visage de Silvio Berlusconi le 13 décembre 2009 (http://www.lemonde.fr/europe/article/2009/12/13/berlusconi-frappe-au-visage-a-l-issue-d-un-meeting_1280091_3214.html).

Accueil | Plan | Contacts | RSS | Mailing-list | Ce site