VEN17NOV2017
Rubrique Agenda
Accueil > Articles > Sommation > Allo Conso >

Bresse Bleu

Bresse Bleu

Bresse Bleu
Mis en ligne le mercredi 25 mai 2011.

Publié dans le numéro 006 (juin 2011)

Un des trois canulars réalisés par Arenaud Poun pour tester le concept de la rubrique, en février 2007. Jugé trop « gentil », il fut écarté. Poun téléphone au service consommateurs de Bresse Bleu en prétextant d’absurdes disputes conjugales : où est fabriqué le fromage, et avec quel vin l’accompagner.

 

Voix - Service consommateurs Bresse Bleu, Odile bonjour.

Arenaud Poun - Oui, bonjour Odile. Je vous appelle... bon, déjà, pour vous dire que j’adore votre fromage.

Odile - Oui...

Arenaud Poun - Ça, déjà, c’est pas le client un petit peu pénible que vous avez au téléphone !... Par contre... j’ai quelques problèmes avec ma femme à propos du Bresse Bleu.

Odile - Ah, dites-moi.

Arenaud Poun - C’est un peu un litige, en fait. Donc, on en mange régulièrement, et hier, ma femme me confiait que le Bresse Bleu vient de Rhône-Alpes. Je lui dis : c’est très bien la région Rhône-Alpes, mais c’est un peu vague. Moi, je lui dis que ce fromage vient de Bourgogne. Est-ce que c’est vrai ?

Odile - D’accord, alors : votre femme dit que ce fromage vient de Rhône-Alpes, vous de Bourgogne. Vous souhaitez savoir où exactement il est fabriqué, c’est cela ?

Arenaud Poun - Rhône-Alpes ou Bourgogne, Jura, je ne sais pas... Enfin, moi je suis persuadé que ce fromage, que je connais quand même bien parce que j’en mangeais petit avec ma famille, vient de Bourgogne. Elle me dit : mais non, non-non, etc., Arenaud, ce fromage vient du Jura.

Odile - D’accord, veuillez patienter, je me renseigne.

Arenaud Poun - Renseignez-vous, je veux bien. Parce que... limite il y a une crise de, de... ménage !

Odile - Ah ! je ne veux pas qu’il y ait une crise de ménage !

Arenaud Poun - Pour du Bresse Bleu, ce serait quand même dommage !... Merci beaucoup madame.

(musique d’attente)

Odile - Alors, le Bresse Bleu il est donc fabriqué à Servas, dans l’Ain, département 01.

Arenaud Poun - Ah ben voilà, tu vois !... Je te l’avais dit, Aurélie !... Ah là là là là là... C’est dans l’Ain ! (rires d’Odile) Pourquoi riez-vous ? Pourquoi riez-vous comme ça ?

Odile - Non... Je vais prendre vos coordonnées, je vais vous envoyer une lettre de confirmation, monsieur.

Arenaud Poun - Non, mais attendez... Mon avis vous intéresse ?

Odile - Ah oui, votre avis nous intéresse, au contraire !

Arenaud Poun - C’est charmant de votre part. Parce que effectivement, on ne peut pas manger du Bresse Bleu tous les jours sans savoir d’où ça vient, n’est-ce pas ?

Odile - Bien sûr. Je comprends tout à fait.

Arenaud Poun - Donc, vous, vous me confirmez que c’est le département 01. Zéro et un. Oui ?

Odile - Tout à fait. 01. Dans l’Ain.

Arenaud Poun - Dans l’Ain, on n’est pas dans le Jura, hein.

Odile - Non.

Arenaud Poun - L’Ain, c’est pas le Jura. (un temps) Vous avez mis longtemps à trouver l’information ?

Odile - Non, j’ai cherché... Je n’ai pas mis longtemps... j’ai, euh... Je cherchais... enfin, plus précisément pour savoir si c’était bien dans la région de Bourgogne ou pas.

Arenaud Poun - D’accord. Parce que j’ai écouté du jazz pendant un petit moment... Très sympa d’ailleurs, votre musique... Alors, là aussi je vous donne mon avis... Je ne sais pas si ça vous intéresse, mais je trouve que la musique d’attente, la petite musique d’ambiance est très sympathique.

Odile - Oui.

Arenaud Poun - Un petit peu jazzy... (un temps) Je ne vous appelais pas uniquement pour savoir la région. Je vais faire comme Colombo, je vous parle de ma femme tout le temps, je vous prie de m’en excuser...

Odile - Non-non-non, allez-y, je vous en prie !

Arenaud Poun - On a un autre petit dilemme : le Bresse Bleu, j’en mange avec du vin blanc...

Odile - Excusez-moi, je vous interromps, mais... c’est dans la région Rhône-Alpes.

Arenaud Poun - Oui, mais euh... ?

Odile - C’est elle qui a raison !

Arenaud Poun - C’est elle qui a raison ? Bon. Mais est-ce qu’il faut plutôt en manger, du Bresse Bleu, d’après vous, avec du vin rouge ou avec du vin blanc ?

Odile - Alors, vous souhaitez savoir, exactement, avec quel vin vous pouvez déguster votre Bresse Bleu ?

Arenaud Poun - Mes beaux-parents viennent dimanche, pour ne rien vous cacher. Et moi, j’ai envie de servir mon Bresse Bleu avec du monbazillac ou du rivesaltes, c’est ce qu’on m’a toujours appris chez moi... Et Aurélie me dit le contraire : non, c’est avec du vin rouge, comme tous les fromages - ce que je trouve complètement ridicule, mais bon... vous n’êtes pas obligée de tout savoir... Est-ce que vous pouvez vous renseigner là-dessus : plutôt vin blanc ? monbazillac, rivesaltes, est-ce que c’est une connerie de faire ça ou est-ce que... ? Qu’est-ce que vous préconisez ?

Odile - Alors, écoutez, là, je vais me renseigner plus amplement pour ne pas vous dire de bêtise. Veuillez patienter.

Arenaud Poun - Je patiente encore.

Odile - Vous allez écouter la petite musique ! (rires)

Arenaud Poun - Eh bien, vous êtes vraiment charmante, madame ! Merci beaucoup.

(musique d’attente)

Odile - Là, écoutez, je vais vous donner tout simplement mon avis, ainsi que l’avis de ma collègue.

Arenaud Poun - Eh bien figurez-vous que son avis m’intéresse également, c’est pour ça que je vous appelle...

Odile - Notre avis, c’est que le vin blanc avec ce fromage, c’est trop sucré. À la rigueur c’est mieux un accompagnement avec un vin rouge. Parce que vous voulez l’accompagner avec du... monbéliard, c’est bien ça ?

Arenaud Poun - Oui... Je vous avais parlé plutôt du monbazillac, qui est un vin sucré, le rivesaltes également.

Odile - Le monbazillac et tout ça, ce sont des vins sucrés, et ce fromage est assez fort...

Arenaud Poun - Et un petit blanc sec ? non ? J’étais persuadé que...

Odile - Avec un petit blanc sec ?

Arenaud Poun - Oui. Qu’en pense votre collègue derrière, là, qui écoute, sans doute, non ?

Odile - Oui !... (grands éclats de rire des deux femmes)

Arenaud Poun - C’est ça qui est sympa, c’est qu’on est trois au téléphone, et c’est ça la technologie aussi... Comment elle s’appelle votre collègue ?

Odile - Muriel.

Muriel - (entre deux rires) Bonjour.

Arenaud Poun - Bonjour Muriel. Muriel, vous préconisez un rouge ou plutôt du blanc sec ?

Muriel - C’est vrai qu’en général on préconise le rouge avec ce type de fromage...

Arenaud Poun - Ben oui, mais ça, c’est trop classique, Muriel.

Muriel - Vous allez être original avec du blanc, mais sec, alors.

Arenaud Poun - Plutôt sec. En tout cas, monbazillac, non... Vous ne faites pas ça pour donner raison à ma femme, pour des raisons féministes, j’espère ?

Muriel - (éclats de rire) Solidarité féminine !

Arenaud Poun - Non ? Quand même pas ?

Muriel - (rires) Non-non !!! Je pensais que c’était votre femme qui préférait le vin sucré, en fait ! C’est les femmes qui préfèrent les vins sucrés, en général...

Arenaud Poun - Non, elle préfère prendre ça avec du rouge. C’est vrai qu’on a eu un vrai dilemme hier : est-ce que c’est dans le Jura ou est-ce que c’est en Bourgogne, vin rouge ou vin blanc.

Muriel - L’Ain a quand même des traditions qui émanent de la Bourgogne, donc vous avez tous les deux raison !

Arenaud Poun - Ah ! là, vous êtes un peu Suisse, Muriel, tout d’un coup !

Muriel - Non... si vous voulez, ça fait partie de la région Rhône-Alpes, mais de tradition... il y a quand même des traits bourguignons dans la culture.

Arenaud Poun - Des traits bourguignons. D’accord. Parce que moi je ne vous cache pas que je suis allé un peu me renseigner, et on m’a dit : non, ça peut se manger avec des vins un peu sucrés, liquoreux, le Bresse.

Muriel - Liquoreux, oui...

Arenaud Poun - Ah... liquoreux et sucrés, c’est pas pareil, peut-être ?

Muriel - Mais les monbazillac et les rivesaltes ce sont des vins très très sucrés quand même, qui peuvent se servir en apéritif. Le Bresse sera mieux avec des vins un peu moins sucrés comme des riesling...

Arenaud Poun - D’accord. Muriel, peut-être un dernier mot ? Celui qui dit que le Bresse Bleu ressemble au roquefort est complètement idiot ?

Muriel - Oui.

Arenaud Poun - On peut dire que c’est carrément un abruti ?

Muriel - Le roquefort, c’est pas du lait de vache, c’est du lait de brebis.

Arenaud Poun - De bique, je crois, non ?

Muriel - De brebis.

Arenaud Poun - Alors que là, le Bresse Bleu, c’est du lait de... ?

Odile et Muriel - (ensemble) Vache !

Arenaud Poun - Muriel, je vous remercie...

Muriel - (rires) Merci !

Arenaud Poun - J’ai oublié le prénom de la dernière demoiselle...

Muriel - Odile !

Arenaud Poun - Odile. Odile et Muriel un grand merci. Grâce à vous nous allons pouvoir passer un repas de famille... apaisé, on va dire. Parce que hier c’était un peu tendu à la maison, avec Aurélie. (rires des deux femmes) Vous êtes pour la paix des ménages à Bresse Bleu ?

Odile et Muriel - (ensemble) Tout à fait !

Arenaud Poun - Vous êtes pour la paix des ménages ?!

Odile et Muriel - (ensemble) Ah oui !!!

Muriel - On règle beaucoup de conflits !

Arenaud Poun - Vous réglez beaucoup de conflits à Bresse Bleu ?!

Muriel - (rigolant) Oui !!!

Arenaud Poun - Est-ce que vous avez beaucoup d’appels ? Beaucoup de gens comme ça, comme moi, vous donnent leur avis ?

Muriel - Ça arrive, oui.

Arenaud Poun - Bien, écoutez, en tout cas, vous êtes charmantes. Merci beaucoup Odile, merci beaucoup Muriel.

Odile - Par contre excusez-moi, je vais prendre votre adresse pour vous envoyer des livrets de recettes avec le Bresse Bleu.

Arenaud Poun - C’est super sympa, Odile. Oui, je veux bien. (...)

Accueil | Plan | Contacts | RSS | Mailing-list | Ce site