SAM27MAI2017
Rubrique Agenda
 Accueil > Articles > Tigreries > L’œil de la police


  • L’oeil de la police
    Apaches en jupons. - (Paris.) Un mécanicien de Lagny, M. Louis Hurel, âgé de 35 ans, après une bonne journée passée en compagnie de l'un de ses parents, habitant rue Ordener, se disposait vers minuit à regagner la gare de l'Est, lorsque boulevard de la Chapelle, sous le viaduc du métropolitain, il fut accosté par cinq femmes, qui, avec un ensemble parfait, l'entourèrent et lui firent le coup du Père François. Leur victime à terre, les cinq furies avec des trépignements hystériques s'acharnèrent sur lui et lui labourèrent la figure et le corps à coups de pied et à coups de poing. Le pauvre homme (...)
     
  • Faits divers anciens
    LA VENGEANCE D’UN PÈRE. — (Hérault) À Saint-Jean-laBlaquière, un vieillard de 74 ans, Jean Gayraud, vivait en mauvaise intelligence avec son fils Vincent. Exaspéré par ce dernier, qui avait déposé contre lui une plainte au Parquet de Lodève, il guetta sa rentrée à l’heure du dîner et lui tira deux coups de fusil, l’un à la tête, l’autre à la poitrine. Vincent tomba, mortellement frappé. Puis, ayant rechargé l’arme, Jean Gayraud s’assit dans un fauteuil, plaça l’extrémité de son fusil sous son menton et actionna la gâchette... Un instant après, il n’y avait plus (...)
     
Accueil | Plan | Contacts | RSS | Mailing-list | Ce site