MAR25JUI2017
Rubrique Agenda
 Accueil > Articles > Tigreries > Je suis avec

L'intimité fictive des gens célèbres.
L'intimité fictive des gens célèbres.
  • Jocelyne C. & S.
    26 mai 2009. Je suis avec Jocelyne Coupat, il est neuf heures trente-deux, c'est le début de la réunion de la direction de Sanofi-Aventis dont elle coordonne les relations internationales, Jocelyne Coupat s'assied et ouvre ses dossiers, elle lève les yeux vers ses collègues qui la regardent, la veille ils ont tous lu l'interview de son fils Julien parue dans Le Monde, la plupart ne sont pas allés au bout du texte, pas tant pour des raisons politiques que parce qu'ils avaient du mal à suivre, « soit nous passons d'un paradigme de gouvernement à un paradigme de l'habiter au prix d'une (...)
     
  • Diego M. & Karim A.
    11 février 2009. Je suis avec Diego Maradona, au stade Vélodrome, à Marseille, il entre sur le terrain pendant l'entraînement des joueurs et la foule l'acclame, dans la tribune visiteurs les Argentins sont déchaînés mais dans tout le stade les Marseillais aussi, la Fédération française a distribué quinze mille drapeaux bleu blanc rouge pour organiser le soutien à Domenech et ses joueurs, mais les Français seront sifflés à la fin du match alors que les deux buts argentins seront applaudis par les Marseillais, Maradona salue la tribune argentine puis il retourne dans les vestiaires sans un regard pour les (...)
     
  • Benoît P. & Bruno Le M.
    6 décembre 2008. Je suis avec Benoît Poelvoorde, à la fin de l'élection de Miss France, il était au jury, il a voté comme les autres pour Chloé Mortaud, il est au démaquillage, et ça ne va pas, ça ne va pas très fort, certes il a réussi à faire un peu le clown avec Jean-Pierre Foucault, mais en se forçant, la semaine précédente il était sur TV7 Nantes, il a dit « je sors juste de l'hôpital, je suis entre deux séances d'électrochoc, je me suis dit "tiens, je vais aller sur une chaîne de tévé, dire quelques conneries, et puis hop on me renferme" » ce qui était une demi-plaisanterie, quelques jours (...)
     
  • Jean-Pierre R. & Patrick P. d’A.
    17 octobre 2008. Je suis avec Jean-Pierre Raffarin, dans l'avion qui vole vers Québec, l'avion de la présidence de la République, Jean-Pierre Raffarin est tout seul, Nicolas Sarkozy est retourné dans sa chambre pour dormir, ou pour parler au téléphone avec sa femme ou pour discuter avec Jean-Daniel Levitte qui est à la manœuvre à cause de la crise financière, quelques rangs devant Jose-Manuel Barroso s'est endormi, il ronfle légèrement, Jean-Pierre Raffarin (...)
     
  • Lilian T. & Raymond D.
    1er août. Je suis avec Lilan Thuram, au Parc des Princes, il est en train de terminer sa conférence de presse, cette fois c'est officiel, sa carrière vient de s'achever, là, devant un micro, devant des journalistes à qui il a dû parler de sa mère, « j'ai compris aux discussions que j'ai eue avec ma maman qu'il était temps que j'arrête », de son frère qui est mort à cause d'une malformation cardiaque qu'il a cru avoir, de ses enfants, « je suis soulagé de savoir que je n'ai pas cette maladie. Cela aurait voulu dire que mes enfants auraient pu l'avoir. J'ai toujours eu cette (...)
     
  • Dany B. & Philippe M.
    6 avril 2008. Je suis avec Dany Boon, dans le studio du vingt-heures de France 2, Laurent Delahousse fait son plus beau sourire, demande si le record de La Grande Vadrouille, 17 millions de spectateurs, a été dépassé, Dany Boon élude, le record sera battu, mais c'est encore un peu tôt pour le dire, maintenant il a Titanic et ses 20 millions en ligne de mire, Dany Boon dit pour la millième fois, « je suis très heureux, je vis un grand moment de bonheur », mais il a de plus en plus de mal à mentir, plus tard dans l'interview il redit « je vis un grand bonheur » mais cette son visage exprime l'exact (...)
     
  • Silvio B. et François F.
    21 mai 2008. Je suis avec Silvio Berlusconi, il vient d'arriver à Naples pour y tenir le Conseil des ministres deux semaines après son intronisation, Naples est à feu et à sang à cause des ordures qui s'amoncellent, mais avec ses ministres ils n'ont pas vu les décharges improvisées dans les rues, ils sont arrivés en avion puis conduits dans des berlines aux vitres fumées jusqu'au Palais Royal, ils entendent au loin les cris des manifestants, Silvio Berlusconi soupire et signe l'arrêté de nomination d'un Sous-secrétaire d'État aux déchets, Guido Bertolaso, quel drôle de destin, ce combat (...)
     
  • Dominique de V. & Aaron P.
  • Bruno Le M., Dominique de V., Jacques C, Nicolas S.
    9 janvier 2008. Je suis (de retour). Et je suis avec le libraire de l'Arbre à lettres, rue du Faubourg Saint-Antoine, à Paris, qui ouvre les cartons de l'office Hachette, qui sort des piles de gros livres jaunes, avec en bandeau une photo en noir et blanc de trois hommes, et le titre, Des hommes d'État, et l'auteur, Bruno Le Maire, qui était conseiller puis directeur de cabinet de Dominique de Villepin à Matignon, le libraire l'ouvre au hasard, il tombe page (...)
     
  • Raphaël M. & Laetitia B.
    J'étais avec Émile de Girardin au moment où il a eu l'idée de mettre un roman-feuilleton dans La Presse, le premier quotidien populaire, en 1836, j'étais avec Clemenceau quand il a lancé L'Homme libre en 1913, avant de le rebaptiser pendant la Première Guerre mondiale L'Homme enchaîné, j'étais avec les Maréchal quand ils en ont tiré le nom du Canard Enchaîné en 1915, j'étais avec Beuve-Méry, en 1944, quand de Gaulle lui a demandé de créer Le Monde, j'étais avec Serge July et ses maoïstes en 1973 au lancement de Libération, j'étais même avec Michel Butel et ses amis quand ils ont pu (...)
     
  • Rachida D. et Gad E.
    05 août. Je suis avec Rachida Dati, au large de Wolfeboro, sur le gros hord-bord de Nicolas Sarkozy, il fait beau, des photographes français ont fait des clichés et ils sont repartis, tout est tranquille, Rachida Dati a une petite robe blanche sur son maillot de bain, elle se demande si elle peut l'enlever, à côté d'elle son président est torse nu, on est en 2007, une ministre de la justice devrait avoir le droit de se balader en bikini, mais quelque chose en elle la retient, et puis tout à coup Nicolas Sarkozy s'énerve, elle le voit crier vers un petit bateau au loin, et il demande à son pilote de se (...)
     
  • Arnaud L. et Nicolas S.
    29 mai. Je suis avec Arnaud Lagardère, il est 17h45, il monte dans sa voiture, il sort des locaux de l'Autorité des marchés financiers, il y a passé huit heures et quarante-cinq minutes, il ferme les yeux, la voiture démarre, il allume son téléphone portable. Il a vingt-sept messages en attente, plus une quinzaine de SMS. Il est épuisé. Il regarde la rue parisienne, tous ces gens qui marchent et qui ont l'air d'avoir une vie normale, il ne comprend pas pourquoi autour de lui tout semble s'effilocher, il ne comprend pas ce qui se passe avec Nicolas Sarkozy, celui qu'il appelait « son ami, son frère (...)
     
  • Bill C., Tony B., Nicolas S.
    14 mai. Je suis avec Bill Clinton, il se dit qu'il doit appeler Jacques Chirac, il essaie de se rappeler l'état dans lequel il était le jour où il a quitté la Maison-Blanche, c'était plus facile à accepter évidemment à cause de la Constitution américaine, deux mandats maximum, il aurait quand même préféré que ce soit Al Gore qui le remplace, et puis la fin de son deuxième mandat avait été éprouvante, avec Monica puis le parjure, s'éloigner de Washington lui avait fait du bien, aujourd'hui avec sa fondation il a toujours le sentiment de faire des choses, mais il n'y a plus la même pression, il (...)
     
  • Famille C.
    3 avril. Je suis avec Martin Chirac, et avec son grand-père, à Bayonne, avec le premier régiment de parachutistes d'infanterie de marine, Martin Chirac regarde un commando faire une démonstration d'exfiltration d'un otage, il est heureux, il tourne la tête vers le photographe du Parisien, demain il sera en une, pour la première fois on verra son visage en gros plan, il a 11 ans. 6 avril. Je suis avec Bernadette Chirac à l'Élysée, la veille elle était à Lyon pour soutenir Nicolas Sarkozy à un meeting, ce matin elle reçoit Karl Lagarfeld qui vient faire des photos pour Paris-Match, elle confie en (...)
     
  • Michel P. & Marielle de S.
    3 mars, 4h12. Je suis avec Michel Polnareff, dans sa suite du Plaza Athénée, il vient de finir le premier concert de sa tournée, il ne peut pas dormir, de toutes façons il ne se couche jamais avant l'aube, il se connecte sur son site polnaweb.com, avec son petit portable posé sur le bureau luxueux de la suite, il regarde les messages de ses fans, qui lui parlent déjà du concert, il y en a plus de 800, il a posé ses grosses lunettes à monture blanche et mis des lunettes de presbyte avec une fine monture métallique, tout à l'heure un photographe va venir le prendre à cet instant, il faudra redevenir (...)
     
Accueil | Plan | Contacts | RSS | Mailing-list | Ce site