JEU20JUI2017
Rubrique Agenda
Accueil > Articles > Tigreries > Mathématiques >

Gogolplex

Gogolplex

Gogolplex
Mis en ligne le jeudi 1er mai 2008 ; mis à jour le dimanche 8 juin 2008.

Publié dans le numéro VII (déc. 2007-fév. 2008)

Bientôt un gogolplex de lecteurs ! Le nom de Google n’a pas d’autre origine.

 

De nombreux systèmes ont été proposés pour nommer des grands nombres. Pour traduire un très grand nombre, le Gogol (un 1 suivi de 100 zéros = 10100 # attention, (en exposant)) fut inventé par un enfant, Milton Sirotta, neveu du mathématicien Edward Kasner, ainsi que cela est raconté dans le livre de Kasner & James, Mathematics and the Imagination (1940) :

« Le terme «googol» a été inventé par un enfant alors âgé de huit ans. On lui avait demandé d’imaginer un nom pour un nombre très grand, par exemple un 1 suivi de cent zéros. Il était sûr que ce nombre n’était pas infini, et tout aussi certain qu’il n’avait pas de nom propre. Il suggéra le terme «googol», et dans la foulée en proposa un autre pour un nombre encore plus grand : le «googolplex». Un googolplex est beaucoup plus grand qu’un googol, mais reste fini, ce que l’inventeur du terme fit rapidement remarquer. Au départ, la définition proposée était un 1, suivi d’autant de zéro qu’on pourrait en écrire sans tomber de fatigue. C’est certainement ce qui risquerait d’arriver si quelqu’un essaye d’écrire un googolplex, mais deux persones différentes seraient fatiguées au bout d’un temps différent, et ça n’aurait pas de sens que Carnera soit un meilleur mathématicien que Einstein simplement parce qu’il a une meilleure endurance. » Le Gogolplex a donc été évalué à 10gogol, soit un 1 suivi de gogol zéros.

Accueil | Plan | Contacts | RSS | Mailing-list | Ce site