LUN24AVR2017
Rubrique Agenda
Accueil > Articles > Sommation > Allo Conso >

Essensis

Essensis

Essensis
Mis en ligne le dimanche 11 octobre 2009 ; mis à jour le mercredi 24 octobre 2007.

Publié dans le numéro VI (octobre-novembre 2007)

- Bonjour, et bienvenue chez Danone Conseil. Vous souhaitez un conseil nutritionnel pour vous ou votre enfant, appuyez sur la touche 1. (bip) Dans le cadre de notre démarche de qualité de service, votre appel peut être enregistré. (musique douce) Nous vous remercions de bien vouloir patienter, nous allons donner suite à votre appel dans quelques instants. (bis) ...

- (soupir) Ah c’est chiant...

- Nous vous remercions de bien vouloir patienter, nous allons donner suite à votre appel dans quelques instants. (bis)

- Amélie bonjour pour Danone Conseil.

- Oui. Bonjour madame, je vous appelle concernant les yaourts Essensis. Voilà, donc j’ai appris avec plaisir que c’était un des premiers, si ce n’est le premier, yaourts qui nourrissait la peau de l’intérieur...

- Oui.

- ... Et qui contribue à la qualité de la peau, c’est bien ça ?

- Oui, exactement. Oui. Oui, oui. Qu’elle était votre question ?

- Vous avez pas l’air très sûre ?

- Si, si, mais j’attends de savoir votre question, en fait.

- Je voulais juste valider ce premier point... sur le fait que ça nourrissait la peau.

- Ah, oui.

- Et j’avais effectivement une petite question concernant la différence qu’il y avait entre un yaourt Essensis et une crème.

- Ah. Déjà, il faut savoir que c’est un yaourt. Une crème, elle va agir sur l’épiderme, donc extérieur, donc l’épiderme, alors que le produit Essensis est considéré comme un produit laitier, hein. Donc vous avez quand même du lait...

- Ah c’est quand même un produit laitier.

- Ah ben oui, oui. Au niveau de la composition, je vais regarder, mais effectivement nous on est diététiciennes à ce service, on fait pas du tout... Je vais regarder la composition exacte. vous allez avoir des éléments indispensables et intéressants pour la peau mais la composition, c’est du lait que vous avez. Du lait, de la crème...

- Ouais, il y a du lait et de la crème, mais parce que vous savez j’ai l’emballage en fait sous les yeux, qui est rose. ça peut peut-être vous aider. Parce que à un moment donné, il y a effectivement cette question : quelle est la différence entre une crème et les yaourts Essensis ?

- Mmm, mmm-mm.

- Et en fait, la réponse c’est : « jour après jour, Essensis agit de l’intérieur pour la peau de tout votre corps ». Voilà, c’est en quoi Essensis est différent d’une crème. La réponse elle est là, en fait.

- La crème, c’est l’épiderme. Comme je vous l’ai expliqué, la crème elle agit effectivement sur les couches superficielles de l’épiderme. Là, c’est un produit que vous allez ingérer, donc ça va passer par votre estomac, et tout le cycle de la digestion, effectivement c’est pour ça que ça nourrit de l’intérieur, la crème, vous l’avalez pas.

- Ah non. Oui, oui.

- Oui. Donc vous l’appliquez sur votre peau, donc ça agit sur les couches superficielles de l’épiderme, à terme ça permet d’avoir une peau plus saine, et donc plus belle, effectivement.

- C’est mieux qu’une crème ou c’est pareil ?

- Alors. C’est deux actions différentes, monsieur. Donc après, effectivement, c’est à vous de voir. ça fait quand même un apport de... C’est quand même considéré comme un produit laitier, et ça peut être intéressant de consommer des produits laitiers qui agissent en même temps sur la peau de l’intérieur. Après vous pouvez tout à fait continuer toutefois comme vous faisiez à mettre une crème sur votre peau. Après, c’est des nutriments qui vont passer dans le sang. C’est eux qui vont alimenter les différents organes et notamment la peau. La crème c’est vraiment sur les couches superficielles de l’épiderme. Moi je vous conseille de rester effectivement sur une crème et de...

- Mais pour que ça marche, ces yaourts, j’imagine que comme une crème, on prend pas une crème une fois par mois, une fois tous les deux mois. Pour que ça marche, il faut quand même qu’il y ait une sorte de suivi, vous voyez ce que je veux dire ?

- Oui, oui-oui.

- Donc pour les yaourts, pour que ça marche et que ça puisse faire effet sur le long terme, il faut une consommation assez régulière, non ?

- Donc effectivement, nous à ce niveau-là, on a effectivement fait plusieurs études, par rapport à ça. La finalité, pour moi, c’est effectivement...

- Je crois que j’ai lu, moi, deux pots par jours.

- Je crois qu’ils s’étaient arrêtés justement à un. Ils avaient peut-être testé... Alors attendez, justement, effectivement, à raison de... Non, deux pots par jour... Voilà. Non, c’est l’inverse : « Les études sont en cours pour tester les effet d’un pot par jour. » Voilà.

- Alors, les études sont en cours, dites-vous ? Et pourtant sur la marque, là, c’est écrit : « testé cliniquement ». C’est écrit sur l’emballage : « testé cliniquement ».

- Alors, vous m’avez peut-être pas écoutée !

- Écoutez, je sais pas si c’est testé cliniquement, quel est le laboratoire qui teste ça, déjà ?

- Alors, déjà posez-moi chaque question à la suite. Si vous m’en posez plusieurs, ça va être difficile de répondre.

- Ben, là en fait ma question, c’est : « quel laboratoire a testé Danone ? »

- Bon, je continue, dans la mesure où vous étiez en train de parler d’un pot puis de deux pots. Je vous ai dit : les études sont en cours pour tester les effets d’un pot, mais il y a déjà eu des études qui ont montré la qualité, l’amélioration de la qualité de la peau à raison de deux pots par jour. Là, actuellement ils sont en train de refaire des études pour tester l’effet d’un pot, juste.

- ça coûterait un peu moins cher...

- Je sais pas, mais là, ils sont en train de tester, parce que vous aviez fait allusion comme quoi les études n’avaient pas été faites.

non non, j’imagine bien qu’elles ont été faites, je vais juste savoir quel était le laboratoire qui avait fait ces études...

- je vais rechercher l’information, monsieur. Je vais vous faire patienter...

- Non, mais non, si vous avez pas l’information tout de suite...

- Si ! Je l’ai ! Je l’ai mais il faut que je vous fasse patienter.

- Non, mais attendez, je vais pas vous ennuyer sur le laboratoire. Je voulais juste savoir si vous aviez tout de suite la réponse...

- J’ai l’information, mais il faut juste que je vous fasse patienter quelques instants.

- J’avais une autre question, qui me concerne, moi, plus directement que le laboratoire - je fais tout à fait confiance à Danone, comme des millions de consommateurs - mais il y avait quelque chose sur lequel je voulais revenir avec vous, c’était toujours sur l’emballage rose que j’ai acheté tout à l’heure, hier et avant-hier puisque j’achète régulièrement des yaourts Essensis en ce moment, et il y a écrit : « Essensis est-il fait pour vous ? » Vous répondez cette réponse implacable : « Oui, Essensis convient à toutes les femmes, comme tous les produits laitiers qui sont source de calcium et qui contribuent à la qualité de votre peau. » J’ai envie de vous dire : Et les hommes ? Et les hommes !

- (petit rire) Oui, effectivement.

- Je veux bien croire qu’effectivement il y a le rose qui est une couleur un peu féminine, mais bon, moi j’ai une veste rose par exemple, j’ai un pull rose, j’aime beaucoup le rose, je suis un homme, est-ce que je peux manger de l’Essensis quand même ? Vous répondez : - Oui c’est valable pour toutes les femmes, sur les hommes ça marche pas ? Qu’est-ce qui se passe ! (rire) C’est étonnant tout de même : les hommes on les oublie !

- C’est pas le même type de peau, monsieur. Vous paraissez être intéressé par la peau et tout ce qui est esthétique, mais la qualité de la peau d’un homme est carrément différente de la peau d’une femme. Il faut savoir que la peau d’une femme est beaucoup plus fine que la peau d’un homme qui va être vraiment beaucoup plus épaisse...

- Oui mais je crois que quand on est un homme on a le droit de faire attention à sa peau.

- Tout à fait.

- Vous allez pas me dire le contraire, donc.

- Non, du tout. Et c’est la raison pour laquelle si vous voulez l’utiliser vous allez voir qu’en aucun cas c’est marqué « contre-indiqué pour les hommes ».

- Y a pas écrit « contre-indiqué », mais bon...

- Maintenant pour répondre à votre question précédente, cette étude a été réalisée avec Oxésia, un organisme indépendant.

- Indépendant. D’accord, bon.

- Voilà.

- Moi je crois que la peau c’est un sujet quand même assez important. Vous êtes dermato, donc vous le savez...

- Non, je suis pas dermatologue, je suis diététicienne.

- Diététicienne, bon. Vous êtes diététicienne. Moi je crois que la peau c’est un sujet important, on ne peut pas prendre ça à la légère. J’ai l’impression qu’il ne faut pas trop rigoler avec la peau, quoi. Quand on lit sur votre site internet cette phrase, qui est une phrase très forte, très puissante et que je partage complètement son sens, cette phrase elle dit quoi ? elle dit : « La peau, c’est l’interface entre le monde intérieur et le monde extérieur, elle est un organe de communication et elle doit protéger l’organisme des agressions extérieures. » (criant presque :) L’interface entre le monde intérieur et le monde extérieur !! C’est quand même pas rien ! Vous vous rendez compte quand même, c’est, c’est... quelque chose de... Enfin, on est bien dans sa peau, on s’ouvre au monde, on n’est pas bien dans sa skin, on se referme comme une huître, j’ai envie de vous dire.

(légère inquiétude) Oui, après ça c’est vous votre perception effectivement de ça.

C’est ma perception, enfin, c’est aussi la perception de Danone, madame ! La phrase « l’interface entre le monde intérieur et le monde extérieur », c’est pas de moi, j’aurais bien aimé écrire une telle phrase d’ailleurs. C’est Danone. Donc, je sais pas si on peut tellement rigoler avec les histoires de peau. Finalement c’est quoi, c’est de la dermo-nutrition, Essensis ?

- (blanc)

- C’est à la fois de la nutrition et de la dermato.

- Dermatologie, je ne peux pas moi le dire effectivement, mais, oui, ça a une action sur la peau et en même temps c’est de la nutrition, puisque c’est un produit laitier comme je vous l’ai dit en début d’appel. Après pour répondre à votre question d’avant, parce que à chaque fois vous avancez et j’ai pas le temps de rechercher les informations, donc à chaque fois je reviens avant. Au niveau des études, elles ont été menées sur des femmes uniquement, c’est pour ça qu’on ne peut pas scientifiquement confirmer les résultats sur... pour l’homme en fait.

- Faut dire « interdit aux hommes » !

- Nooon, vous pouvez tout à fait en consommer !

- Je suis dégoûté, j’achète Essensis, c’est fini le rose pour les petites filles, le bleu pour les garçons, je pensais qu’on avait dépassé ça, et j’apprends que c’est testé uniquement sur des femmes, alors finalement, moi ça me sert à rien Essensis, quoi.

- Mais vous pouvez tout à fait consommer, monsieur, ça vous sert à rien, ça vous sert quand même du lait, du...

- ça va quand même régénérer mes cellules ?

- Ben le but c’est effectivement, vous avez quand même de l’huile de bourrache. C’est des effets, effectivement c’est intéressant. Vous avez du lait. Effectivement c’est pas contre-indiqué pour les hommes, monsieur.

- Vous prenez de l’Essensis, vous ?

- Non, moi je prends Activia. pour mes intestins. Donc ça me fait du bien. ça me régule mon transit. Chacun son truc : vous c’est la peau, moi c’est le transit.

- Vous, c’est le transit. Vous avez des petits problèmes de transit ?

- Oui, quelquefois. Moi j’utilise Activia, ça permet de régulariser mon transit. Essensis, non, j’utilise pas effectivement.

- Et vous êtes bien dans votre peau, quand même ?

- Je suis bien dans ma peau. Tout à fait.

- Merci madame, je voulais juste savoir si c’était aussi fait pour les hommes. Vous m’avez répondu. Merci madame.

- Je vous en prie. Au revoir.

 

Accueil | Plan | Contacts | RSS | Mailing-list | Ce site