JEU23MAR2017
Rubrique Agenda
 Accueil > Articles > Tigreries > Les grandes dates de l’histoire

Récit fictif d'évènements célèbres, comme si vous y étiez.
Récit fictif d'évènements célèbres, comme si vous y étiez.
  • La découverte de la girafe
    Le 30 juin 1827, il y a tout juste 181 ans, le petit monde parisien découvrait pour la première fois, au beau milieu du Jardin des Plantes de la rue Geoffroy Saint-Hilaire, le cadeau exceptionnel du pacha d'Egypte fait à Charles X, un extravagant gibier capturé en Nubie, monstre étrange doté d'une crinière de cheval et de pieds de veau, à tête de chameau et au pelage de léopard, ce que les zoologistes nommaient un caméléopard, curiosité rare que l'on rebaptisa « girafe ». Certes, les antiques prédécesseurs des Ultras de la Restauration connaissaient eux aussi l'animal et l'on sait que (...)
     
  • L’assassinat manqué de Saladin
    Le 22 mai 1176, il y a tout juste 832 ans, aux premières lueurs de l’aube, assis devant sa tente et entouré de ses plus fidèles ministres, Salah al-Din Yusuf Ibn Ayyub, plus connu sous le nom de Salaheddine – un patronyme que l’on simplifia en « Saladin », abréviation qui obtint un succès encore meilleur – n’en revenait toujours pas d’être sorti indemne de l’attentat dont il avait été la cible. Au milieu de la nuit, alors qu’il dormait et rêvait paisiblement de sa glorieuse campagne d’Alep, un criminel perfide et veule s’était immiscé dans sa tente et sans (...)
     
  • Le contrat de Magellan
    Le 22 mars 1518, il y a tout juste 490 ans, Fernão de Magalhães, l'éclatant circumnavigateur lusitanien, que l'on se refusait encore de nommer Magellan parce qu'il ne s'était toujours pas résolu à découvrir son propre détroit, savourait avec une délectation sans freins l'instant présent où Carlos 1er qui, lui, n'avait pas encore fait usage de son patronyme commercial de Charles Quint - paraphait le contrat qui allait le lier à la Couronne espagnole. Il pouvait apprécier son coup, notre Magellan ! Car recevoir l'aval du Roy pour mettre à la voile toute une équipée lancée vers des contrées (...)
     
  • Le calendrier grégorien
    Le 15 octobre 1582, à minuit une, il y a tout juste 425 ans, dans une grange perdue de Shottery, un hameau proche de Stratford-Upon-Avon, dans le Warwickshire, le jeune William Shakespeare, déjà roublard et malin comme un singe alors qu’il n’était encore à cette époque qu’un jeune homme âgé de dix-huit ans qui n’avait pas même écrit le premier sizain d’un sonnet, s’empressa de faire l’amour à sa fiancée, la belle et charmante Ann Hathaway, persuadé que celle-ci ne tomberait pas enceinte. En effet, le moment choisi par notre jeune héros tenait selon lui un rôle : nous étions le (...)
     
  • Disparition de l’empereur Commode
    Le 31 décembre 192, il y a tout juste 1815 ans, lors d’une Saint Sylvestre que l’on ne fêta pas pour des raisons de calendrier(1), l’empereur Commode, qui curieusement ne l’était pas vraiment, se faisait assassiner par la chrétienne et dévote Marcia, sa concubine. Que Commode ne fut pas commode est un fait que peu contestent : il est connu que les crucifixions et les pendaisons en tous genres faisaient son divertissement (2) ; il aimait se travestir en Hercule et mettre en scène d’obscène façon sa virilité ; il établissait aussi avec beaucoup d’attentions des listes de personnes à (...)
     
  • La mort de Louis XIV
    Le 1er septembre 1715, à 8h15 du matin, il y a tout juste 292 ans, on décréta solennellement que le règne de soixante-douze ans de Sa Majesté Louis XIV prenait officiellement fin en ce début de matinée, après une longue et pénible agonie ; le Roi Soleil, à quelques heures seulement de son soixante-dix-septième anniversaire, en était venu à s'éteindre. Ah ! c'était pas beau à voir, ça non ! On s'en souvient encore, de ce corps en proie à la plus hideuse des malédictions, des propriétés particulièrement vulnérantes de cette gangrène sénile, dite des extrémités, qui avait vu le gros orteil sphacélé du roi (...)
     
  • La mort de Roland
    La Mort de Roland Le 15 août 778, il y a tout juste 1229 ans, sur la chaussée romaine menant à Roncevaux, lors de la retraite des légions franques revenues riches et repues de leur mission « Vent de fraîcheur sur Cordoue », les Palatins de Charlemagne, ceux-là mêmes qui formaient le gros des troupes franques, furent si soudainement surpris par une embuscade rondement tendue, que tout le monde, en deux temps, trois mouvements, passa sous le fil des cimeterres d'ignobles mahométans à l'affût et sans scrupules. Et la belle et estivale occasion de casser du sarrasin en Espagne de se terminer (...)
     
  • L’entrevue du camp du drap d’or
    Le lundi 7 juin 1520, jour de la Fête-Dieu, il y a tout juste 4 Le lundi matin du 7 juin 1520, jour de la Fête-Dieu, il y a tout juste 487 ans, François Ier, persuadé qu'il lui suffirait d'accueillir Henri VIII dans une dépense infinie de fastes pour que lui fût acquise l'amitié du monarque - ces Anglais sont si superficiels ! - passait une dernière fois son Camp du Drap d'Or à l'inspection, afin que nul funeste détail ne vînt gâcher la (...)
     
  • L’invention de l’hôtesse de l’air
    Le 15 mai 1930, il y a tout juste soixante-dix-sept ans, sous les regards inquiets de son équipe composée de six jeunes aides-soignantes émues, Mme Ellen Church, charmante infirmière en chef quinquagénaire originaire de Cresco, dans l’Iowa, tentait, malgré les innombrables secousses que subissait le vol San Francisco-Chicago particulièrement perturbé ce jour-là, de maintenir en équilibre son plateau et ses tasses de café bouillant, afin que rien ne se renverse sur (...)
     
  • Nadar et les impressionnistes
    Le 15 avril 1874, vers 19H30, il y a tout juste 133 ans, Gaspard-Félix Tournachon, bousculé et oublié dans l’affluence de son propre vernissage, se demandait déjà, en découvrant ce nombre imprévu de badauds qui n’avaient de cesse de renverser de la méthode champenoise sur son plastron de chemise ou de crotter sans émotion le parquet de son atelier du 35, Boulevard des Capucines, à Paris, s’il n’avait pas, cette fois encore, vu un peu trop court en ne prévoyant qu’une soixantaine de paires de patins. Cette foule irrespectueuse qui maculait, écrasait et poussait, avait le don de (...)
     
Accueil | Plan | Contacts | RSS | Mailing-list | Ce site