JEU30MAR2017
Rubrique Agenda
Accueil > Articles > Tigreries > Journaux bizarres >

Trains

Trains

Trains
Mis en ligne le samedi 1er mars 2008 ; mis à jour le jeudi 29 mai 2008.

 
Publié dans le numéro VIII (mars-avril 2008)

On connaît les journaux vendus dans les gares, les trains, les avions... mais saviez-vous qu’il exista des journaux imprimés à bord des trains ? Le propriétaire du premier journal de ce genre n’était autre que Thomas A. Edison, le célèbre inventeur. Vers 1860, alors qu’il était agé de quinze ans, Edison vendait aux voyageurs, pendant les arrêts, des journaux, cigares et fruits, dont il s’approvisionnait avant le départ. Or le train comportait un compartiment FUMEURS dépourvu de fenêtres, et par conséquent toujours inoccupé. Edison eut l’idée d’y installer un petit matériel typographique avec lequel il se mit à imprimer Weekly Herald, premier « journal roulant » du monde. C’était une simple feuille, imprimée des deux côtés, qu’il vendait 3 cents le numéro. Le texte relatait les incidents du voyage et les nouvelles qu’il recueillait en cours de route des chefs de station. Le succès vint rapidement. Mais Edison se mit en tête d’installer à côté de son imprimerie roulante un laboratoire de chimie. Une expérience malencontreuse ayant failli mettre le feu au train, l’inventeur fut débarqué à la station suivante, et le journal disparut de ce fait. Mais l’idée fut reprise par le Transcontinental, sur le trajet de New York à San Fransisco. Outre une imprimerie, le journal comportait un bureau permanent de rédaction.

[SOURCE : Curiosités du Journalisme & de l’Imprimerie, 1938]

Accueil | Plan | Contacts | RSS | Mailing-list | Ce site