SAM18NOV2017
Rubrique Agenda
Accueil > Articles > Tigreries > Je suis avec >

Rachida D. et Gad E.

Rachida D. et Gad E.

Rachida D. et Gad E.
Mis en ligne le vendredi 30 novembre 2007 ; mis à jour le mardi 4 décembre 2007.

Publié dans le numéro V (septembre 2007)

05 août. Je suis avec Rachida Dati, au large de Wolfeboro, sur le gros hord-bord de Nicolas Sarkozy, il fait beau, des photographes français ont fait des clichés et ils sont repartis, tout est tranquille, Rachida Dati a une petite robe blanche sur son maillot de bain, elle se demande si elle peut l’enlever, à côté d’elle son président est torse nu, on est en 2007, une ministre de la justice devrait avoir le droit de se balader en bikini, mais quelque chose en elle la retient, et puis tout à coup Nicolas Sarkozy s’énerve, elle le voit crier vers un petit bateau au loin, et il demande à son pilote de se diriger vers là, ce sont d’autres photographes, américains, Rachida Dati se demande ce qui se passe, son président lui dit de se cacher, elle se couche au fond du bateau, elle entend Nicolas Sarkozy insulter les photographes, Rachida Dati essaie de ne penser à rien, mais elle voit des images de sa petite cité de Chalon-sur-Saône, elle essaie de trouver le fil de sa vie, qui l’a emmené jusqu’à la place Vendôme, elle est ministre, elle est garde des Sceaux, mais elle se cache au fond d’un bateau, elle aimerait se baigner, elle aimerait pouvoir enlever sa robe blanche, elle a 41 ans.

 

 danseurs

 

06 août. Je suis avec Gad Elmaleh dans la voiture qui l’emmène à Saint-Raphaël, il est 21 heures 45, son spectale aurait dû commencer depuis longtemps, il y a des embouteillages, Gad est fatigué, cette tournée qui n’en finit plus, toujours les mêmes sketchs, sa voiture s’arrête, il file dans une loge et il monte sur scène, il a du mal à trouver le ressort pour lancer le show, une semaine avant il était en Suisse devant 20.000 personnes qui l’ont acclamé à son arrivée sur scène, là même pas 3.000 personnes, il explique qu’il était bloqué dans des bouchons, mais le public le siffle, ne le croit pas, Gad Elmaleh réfléchit, il cherche comment contourner ces sifflets, plusieurs secondes passent, et puis il dit très vite Ce spectacle aura lieu une autre fois vous serez remboursé merci et il part en courant, le public rit puis comprend que ce n’est pas une plaisanterie, les sifflets redoublent, Gad Elmaleh va s’enfermer dans sa loge, il ne veut parler à personne, il fait ce qu’il veut, il a 36 ans.

Accueil | Plan | Contacts | RSS | Mailing-list | Ce site