JEU25MAI2017
Rubrique Agenda
Accueil > Articles > Tigreries > Énigmes >

Les mauvaises fréquentations

Les mauvaises fréquentations

Les mauvaises fréquentations
Mis en ligne le dimanche 14 mars 2010 ; mis à jour le samedi 13 mars 2010.

Publié dans le numéro 03 (13-26 mars 2010)

Fait divers tragique dans le milieu estudiantin lillois : rituel sataniste, déception amoureuse, embrouille de toxicomane ou vengeance ? À vous de déterminer qui est le plus probable auteur de ce crime. Mais pour cela, vous devrez trouver de nombreuses informations sur Internet.

Normal 0 21

Les faits : Sonia Veerbrughe, 19 ans, étudiante en histoire à Lille, a été retrouvée dans un état comateux à son domicile, 23 rue de Paris, le mercredi 4 mars vers 15h. C’est son voisin du dessous, constatant une fuite d’eau, qui a fait ouvrir la porte par les pompiers. La jeune fille gisait inconsciente sur son lit, dans un appartement saccagé. Sur un mur, l’inscription « Do what thou wilt  » inscrite au marqueur rouge. L’étudiante a été hospitalisée, on a constaté une intoxication avec une substance narcotique encore non identifiée, et des traces de coups.

La dernière personne qui a parlé à Sonia est sa tante Marka, qui habite Toulouse.

Marka Veerbrughe : « J’ai appelé Sonia mercredi vers 11h15 sur son portable. On a discuté un moment tandis qu’elle marchait dans les rues. Vers 11h25, elle m’a dit « Bon, je vais devoir raccrocher parce que je vais voir quelqu’un, là ». Je me souviens qu’en bruit de fond, j’entendais le brouhaha d’un marché.  »

 

Les suspects

Les empreintes digitales récentes de quatre proches ont été retrouvées dans l’appartement de la victime. Aucun d’entre eux n’admet l’avoir vue ce jour là.

Lilian Maurepas, 21 ans, 3 place du Concert, Lille.

Intermittent du spectacle, ancien petit ami.

A son domicile : quelques vêtements et objets appartenant à la victime, nombreux ouvrages de poésie (Lautréamont, Apollinaire, Tzara).

Nombreuses plantes vertes, notamment Belladone et Chèvrefeuille.

 

Justine Guilbert, 20 ans, 4 place Déliot, Lille.

Etudiante en histoire et amie de la victime.

Chez elle, nombreux ouvrages d’ésotérisme et de satanisme, en particulier sur l’occultiste Aleister Crowley. Décrite comme instable et

Vivarium contenant trois crapauds (bufo bufo).

 

Marc Roche, 23 ans. 8, place de la Nouvelle-Aventure

Etudiant en anglais. Dealer occasionnel.

 Apparemment Sonia lui devait une forte somme d’argent, des amis l’ont entendu la menacer si elle ne le remboursait pas avant jeudi.

Trouvé à son domicile :

Nombreux ouvrages sur le théâtre Elizabethain, sujet de son mémoire de maîtrise.

Plusieurs drogues : Ecstasy, GHB, résine de cannabis.

 

Victor Aranciaga, 18 ans, lycéen, 14 place Sébastopol

A joué dans un groupe de heavy metal dont Sonia était la chanteuse, elle l’a fait exclure car il la draguait lourdement.

Dans sa chambre : nombreux CD, affiches et livres sur le rock, en particulier le groupe Lords of The New Church. Comprimés de Gardenal.

 

 

 

 

Solution

 

 

(Les liens internet ci dessous sont donnée à titre d’exemple, les mêmes informations peuvent être trouvées sur d’autres sites. Ils sont libre de toute publicité.)

 

Trois des suspects peuvent connaître la phrase « Do what thou wilt  » : Justine Guilbert, car c’était la devise de l’occultiste Aleister Crowley (http://www.esoforums.com/esowiki/index.php ?title=Crowley)  ; Victor Aranciuaga car c’est aussi le titre d’une chanson de Lords of the New Church ; Marc Roche car il s’agit d’une citation de la pièce Edward III (http://www.theaterpro.com/playsshake.html). En revanche, pas de lien entre cette phrase et Lilian Maurepas.

 

Les quatre suspects habitent à proximité de lieus de marché (http://www.mairie-lille.fr/fr/Vie_economique/halles-marches ). Mais Marc Roche habite place de la nouvelle aventure, où le marché se tient le jeudi et non le mercredi, ce n’est donc pas lui que Sonia allait voir.

 

Enfin, trois suspects possédaient des substances pouvant avoir provoqué le coma de Sonia : Lilian, du chevrefeuille (http://plantes.toxiques.free.fr/plant.php ?id=17), Marc du GHB (http://fr.wikipedia.org/wiki/Acide_gamma-hydroxybutyrique#Effets_.C3.A0_court_terme), Victor du Gardenal. Les crapauds communs de Justine sont innofensifs, c’est le crapaud buffle qui aurait des propriétés hallucinogènes.

 

Le seul suspect qui réunit ces trois indices est Victor Aranciaga : encore une fois, la preuve est faite que le rock’n roll est une musique qui déprave la jeunesse et peut la mener aux pires extrémités.

Accueil | Plan | Contacts | RSS | Mailing-list | Ce site