MAR17OCT2017
Rubrique Agenda
Accueil > Articles > Tigreries > Énigmes >

Des poulets sur Goose Island

Des poulets sur Goose Island

Des poulets sur Goose Island
Mis en ligne le mardi 9 décembre 2008 ; mis à jour le mardi 10 février 2009.

Publié dans le numéro 28 (nov.-déc. 2008)

Cette énigme sera nettement plus facile à lire au format PDF du magazine.

La solution se trouve au bas de la page.

Une énigme dont la résolution est hautement immorale puisqu’il s’agit ici d’aider un gangster notoire à débusquer un traitre parmi ses hommes.

Chicago, 1931. La loi Volstead sur la prohibition de l’alcool fait le bonheur des gangsters.

Le gang de Robert O’Malley vient d’essuyer un cinglant revers. Ce criminel et ses hommes sont tombés dans une embuscade tendue par la police sur l’île de Goose Island. O’Malley lui même a failli tomber dans les griffes des forces de l’ordre.

L’un des hommes d’O’Malley l’a sûrement trahi : mais lequel ?

 

Le gang O’Mallley

 

Robert O’Malley

43 ans

Le Big Boss. En moins de 5 ans, ce fils d’immigrants irlandais à réussi, au départ grâce à sa brutalité, puis grâce à son adresse financière et à son sens de la diplomatie, à monter un des gangs de « bootleggers » les plus puissants de Chicago.

 

Thomas O’Malley

47 ans

Frère du Big Boss. C’est l’homme d’affaire du gang : il assure la comptabilité et le blanchiment de l’argent via plusieurs sociétés-écrans.

 

Richard « Steelfist » Parry

38 ans

Epoux de Lisa, la soeur cadette des frères O’Malley.

Ancien boxeur, sans scrupules, il dirige les hommes de mains du gang lors des opérations les plus risquées.

 

Thimothy Parry

35 ans

Frère de Richard Parry, vétéran de la guerre de 1914-1918. C’est lui qui fournit le gang en armes grâce à ses contacts dans l’armée .

 

Andrew Black

23 ans

Morris Black

25 ans

Fils illégitimes de Parry, les frères Black (du nom de leur mère) sont deux brutes à l’intelligence limitée mais à la loyauté indiscutable, ils font office de chauffeurs et d’hommes de main.

 

Tony « Toothpaste » Malloy

27 ans. Ami de Morris Black.

Fine gâchette, c’est le tueur de la bande. Il doit son surnom à ses dents gâtées qui lui confèrent un sourire effrayant.

 

Patrick Fitzgerald

48 ans

Ancien boss d’un gang rival, il a préféré se mettre sous la coupe des O’Malley plutôt que de les affronter. Précieux pour ses connaissances techniques, c’est lui qui gère les relations avec les fabricants d’alcool.

 

Patrick Ross Fitzgerald

25 ans. Fils de Patrick, époux de Rose, sœur d’Andrew et Morris Black.

Brillant stratège, c’est lui qui a conseillé à son père de s’allier aux O’Malley. Il a gagné la confiance de Robert O’Malley et échafaude avec lui les plans des opérations les plus risquées.

 

Andy Demonio

24 ans

D’origine italienne, il a trahi son clan en faveur des irlandais, pour venger son frère assassiné par un membre de la maffia. Il se révèle un précieux homme de main, connaissant la ville comme sa poche et excellent chauffeur.

 

Déroulement des opérations

 

Le 12 octobre à 16h, le gang O’Malley devait livrer 80 caisses de whisky et de gin à Julian F. Wagner, propriétaire de plusieurs « speakeasy » de la côte est. Le contact provenait de Thimothy Parry. Le déroulement des opérations a été planifié deux jours plus tôt par les frères O’Malley et P.R. Fitzgerald.

 

7h30 du matin

Un camion piloté par Andy Demonio, accompagné par Morris Black est allé chercher 60 caisses de whisky chez un fournisseur à 80km au sud de la ville. Il est revenu à 10h45 et s’est garé dans l’entrepôt qui jouxte l’immeuble des frères O’Malley.

Les deux gangsters ont ensuite vérifié et chargé l’arsenal prévu pour cette opération : 4 revolvers et 4 mitraillettes Thomson.

 

Midi

Tous les membres du gang se sont retrouvés dans le bureau de Robert O’Malley pour déjeuner, excepté Toothpaste qui faisait le guet dans l’entrée de l’immeuble, armé d’une des mitraillettes.

 

14h

Patrick Fitzgerald senior et Richard Parry sont allés en fourgonnette récupérer les 20 caisses de gin entreposées dans un gymnase appartenant au boxeur, au sud de la ville. Ils les ont rapportées à l’entrepôt à 14h50. Aidés par Andy Demonio, ils ont chargé le tout dans le camion noir, puis ont dissimulé la cargaison illicite derrière des sacs de haricots secs. Ils ont ensuite chargé deux autres camions uniquement de sacs de haricots. Tout cela à pris une heure dix.

Les gangsters se sont alors séparés 20 minutes, le temps d’aller manger un morceau, à l’exception d’Andy Demonio qui a conduit Robert O’Malley sur Goose Island afin de reconnaître les lieux de la livraison.

 

15h20

Tous se sont retrouvés à l’entrepôt. Richard Parry est alors monté dans le local du gang pour chercher les armes. C’est son frère qui lui a confié. Richard a ensuite distribué les armes aux autres gangsters.

 

15h30

Les membres du gang sont montés dans les camions : Patrick R. Fitzgerald et Andy Demonio dans le camion noir, les frères Black dans le vert, les frères Parry dans le bleu. O’Malley n’a pas dit aux chauffeurs dans quel camion se trouvait l’alcool. O’Malley, Tony Malloy et Patrick Fitzgerald Sr ont suivi dans leur voiture.

 

15h50

Le convoi est arrivés à destination sans encombre. Le rendez-vous était donné derrière un hangar sur Goose Island, une petite île entre deux bras de fleuve, non loin du centre ville. Le convoi est passé par le pont nord, et les trois camions se sont garés derrière le hangar.

Trois hommes se sont postés sur les trois ponts reliant l’île à la ville, afin de monter la garde : Richard Parry sur le pont nord, Andy Demonio sur le pont ouest, Morris Black sur le pont ouest.

 

Tandis que les autres restaient à proximité des camions, Robert O’Malley, Malloy et Patrick Fitzgerald Sr sont entrés dans le hangar où Wagner et ses hommes les attendaient.

 

15h55

Une dizaine de voitures de police ont soudain fait irruption dans la cour devant le hangar. Personne n’avait donné l’alerte.

Les gangsters qui se trouvaient dans les camions ont aussitôt démarré et pris trois directions différentes. Quatre voitures ont suivi le camion noir, une le camion bleu, une le camion vert. Des autres voitures sont descendu une vingtaine de policiers et se sont disposés autour du hangar.

Les gangsters postés sur les ponts sont alors arrivés ; mais ils n’ont pas pu riposter aux tirs des policiers. Leurs chargeurs étaient vides.

Profitant de la confusion, O’Malley, Moalloy et Fitzgerald senior sont sortis par une fenêtre située derrière le hangar et ont foncé vers une barque repérée lors de la visite de reconnaissance, une heure plus tôt . Tandis que Wagner et ses hommes tentaient d’empêcher les policiers d’entrer dans le hangar, les trois hommes ont réussi à s’enfuir par la rivière.

 

Epilogue

Tous les autres membres du gang ont été arrêtés, à l’exception de Morris Black, qui a pu s’enfuir à pied. Demonio a été blessé à la jambe, Patrick R. Fitzerald au bras.

 

LA SOLUTION

Les actions des policiers lors de leur intervention donnent des indications permettant de découvrir qui est le traître.

 

Tout d’abord, ils ont réussi à arriver sur l’île sans qu’aucun des gangsters postés sur les ponts ne donne l’alerte.

Ensuite, ils ont pris pour cible principale le camion qui contenait l’alcool, négligeant les autres.

Puis, lors de la fusillade, il s’est avéré que les chargeurs des gangsters étaient vides ; à l’exception de celui de Malloy.

Cependant, les policiers n’ont pas réussi à capturer Robert O’Malley et deux de ses hommes, qui ont pu fuir grâce à une barque repérée lors de la visite de l’île précédent la livraison.

 

Nous en déduisons que

1- Le traître était un des gardes postés sur les ponts.

2- Le traître a eu accès aux armes, et ce après que Malloy ait pris sa mitraillette.

3- Le traître savait dans quel camion se trouvait l’alcool.

4- Le traître ignorait le repérage d’O’Malley et la présence de la barque.

 

Les gardes postés sur les ponts étaient : Richard Parry, Andy Demonio, Morris Black.

Tous trois ont eu accès aux armes : Demonio et Black lorsqu’ils les ont vérifiées et chargées dans la matinée, Parry lorsqu’il les a distribuées à 15h20.

Cependant, seuls Andy Demonio et Richard Parry ont participé au chargement de l’alcool dans le camion noir : Morris Black ignorait ce détail, ce qui l’innocente.

Enfin, Demonio a été reonnaître les lieux sur Goose Island avec O’Malley : il connaissait donc l’existence de la barque et en aurait informé les policiers s’il était le traître.

Le seul suspect restant est donc Richard Parry. C’est lui qui a trahi ses compagnons. Souhaitons qu’il bénéfice d’une bonne protection policière jusqu’à l’issue de cette affaire !

 

 

 

Accueil | Plan | Contacts | RSS | Mailing-list | Ce site