JEU25MAI2017
Rubrique Agenda
Accueil > Articles > Tigreries > Énigmes >

Le train des espions

Le train des espions

Le train des espions
Mis en ligne le mardi 2 décembre 2008.

Publié dans le numéro XI (sept.-oct. 2008)

Cette énigme sera nettement plus facile à lire au format PDF du magazine.

La solution se trouve au bas de la page.

14 avril 1937
D’importants gisements de bauxite viennent d’être découverts dans un petit pays d’Europe Centrale, la principauté de Grunewald.
Anton Rust, un haut-fonctionnaire, se rend à Keskydy, la capitale, pour négocier avec des compagnies britanniques et allemandes l’exploitation minière. Mais, au cours de son voyage en train, une enveloppe contenant des instructions confidentielles lui est dérobée. Seule une des personnes présentes à bord du train a pu perpétrer ce vol : à vous de découvrir laquelle.

Le personnel de la voiture-restaurant
Hans Strudel
chef cuisinier
Avec Rudi, le serveur, nous n’avons pas quitté le voiture restaurant de tout le voyage. Dans la matinée, seuls deux messieurs sont venus prendre une boisson. Pour le déjeuner, nous avons eu le contrôleur vers 11h30 puis quatre clients. Il y a eu deux incidents : à 13h, j’ai renversé une bouteille de vinaigre sur la viande, nous avons dû servir de l’omelette aux convives qui sont venus ensuite. Plus tard, le train a traversé un tunnel et l’électricité s’est coupée alors que Rudi servait un passager de première classe. Il lui a renversé un café sur la tête !

Les passagers
La remarquable efficacité des chemins de fer du Grunewald a permis de retrouver les trajets des passagers du train dans lequel le vol a été commis. Ils sont au nombre de cinq. Trois seulement ont pu être retrouvés et interrogés.

Klaus Von Rathenow
Billet Moluszk - Kuszcek
Voiture 2, place 18
J’étais en voyage d’agrément dans la région, où je pratique l’alpinisme. Je me souviens avoir voyagé avec un autre passager qui s’est absenté à deux reprises pendant le trajet. Je suis allé déjeuner une demi-heure avant l’arrivée du train, j’étais seul.

Germaine Leduc

Billet Mezsahici-Keskydy
Voiture 1, place 12
N’a pas été retouvée par la police.

Howard Bright
Billet Kuszcek - Keskydy
Voiture 1, place 23
N’a pas été retouvé par la police.

Milosz Busko
Billet Mezsahici - Keskydy
voiture 4, place 32
Je suis représentant de commerce, je revenais d’une visite chez des clients. Je n’ai quitté ma place que pour aller aux toilettes au début du voyage et pour déjeuner. Je n’ai vu qu’un seul autre voyageur, au restaurant, qui est arrivé après moi.

Anuska Monor
Billet Lipstik-Keskydy
Voiture 5, place 30
Je n’ai pas bougé de ma place pendant tout le voyage, sauf peu de temps avant l’entrée en gare de Keskydy. Je suis allée aux toilettes et j’ai vu des papiers derrière le siège, je les ai apportés au contrôleur qui était dans sa cabine.

Le contrôleur
Josip Zamky
La ligne ferroviaire Moluszk-Keskydy est très peu fréquentée à cette période de l’année, et le train était pratiquement vide. J’ai effectué un contrôle après chaque gare. Je me suis assuré que chaque passager avait son billet et était à la place assignée.
 Je suis resté dans ma cabine le reste du voyage. C’est là qu’une passagère m’a apporté des papiers qu’elle avait trouvés, juste avant l’arrivée au terminus.

Plan du train

Itinéraire du train

Horaires

Moluszk 10h50
Mezsahici 11h58
Kuszcek 12h40
Lipstik 13h33
Keskydy 14h15

Témoignage de la victime

billet : Moluszk-Keslydy
voiture 2, place 27
Les documents étaient dans une enveloppe placée dans ma mallette en cuir. J’ai posé celui-ci sur le porte-bagages au dessus de mon siège, et ne l’ai repris qu’à deux occasions pendant le voyage, pour consulter d’autres documents. Mais je n’ai pas prêté attention à l’enveloppe, j’ignore donc à quel moment précis elle a été volée.

Je me suis absenté de ma place à quatre occasions. Tout d’abord, plusieurs dizaines de minutes après le départ, pour aller boire un café dans la voiture restaurant. Ensuite, plus tard, après un passage particulièrement sinueux, pour aller vomir dans les toilettes les plus proches. Je suis resté incommodé un bon moment, mais j’ai tout de même décidé d’aller déjeuner et je suis retourné en voiture restaurant. Une dame y était déjà installée, elle est repartie quelques minutes plus tard, vers les premières classes. J’ai dégusté une escalope en admirant la rivière à gauche de la voie ferrée. Je suis resté attablé environ 20 minutes, puis je suis revenu à ma place. Enfin, un peu plus tard, je suis allé aux toilettes, le train est passé dans un tunnel à ce moment.


Menu de la voiture restaurant

Entrée
Terrine Grunewald

Plat
Escalopes sauce Paprika

Dessert
Crêpes aux myrtilles
ou
Forêt noire

Indices

Dans la mallette en cuir de Mr Rust, trois enveloppes ont été prises : celle contenant les documents confidentiels et deux autres contenant des papiers personnels. Celles-ci ont été retrouvées dans les toilettes situées entre la voiture 4 et la voiture 5. Des traces de jaune d’œuf ont été découvertes sur la poignée de la mallette.

 

LA SOLUTION

Un indice permet de déterminer le moment auquel le vol a été commis : les traces d’oeuf sur la poignée de la mallette. Ce n’est pas Anton Rust qui apu les laisser puisqu’il a mangé des escalopes au déjeuner. Le seul plat à base d‘œuf a été servi après 13h, c’est l’omelette.

Cela implique deux choses : le coupable a déjeuné après 13h, et le vol a eu lieu après son déjeuner.

On peut ainsi éliminer Klaus Von Rathenow, descendu à 12h40 à Kuszek et le contrôleur, qui a déjeuné à 11h30.

Anton Rust a déjeuné d’escalope, donc avant 13h, et tout en observant une rivière sur la gauche du train. Il ne peut s’agir que de l’Yvapa, qui longe la voie ferré sur la gauche après Kuszec. Il a donc déjeuné entre 12h40 et 13h.

A ce moment, personne n’avait mangé d’œuf : le vol a donc eu lieu plus tard. Le seul moment où Rust s’est absenté de sa place est lorsqu’il est allé aux toilettes. Le train est alors passé dans un tunnel. Selon le plan, c’est le tunnel qui précède l’arrivée à Lipstik. On peut donc éliminer Anuska Monor, montée dans cette gare.

Rust a déjeuné en même temps qu’une femme : il s’agissait donc de Germaine Leduc. Elle non plus n’a pas pu manger d’omelette, on peut donc l’éliminer.

Restent deux suspects. Au moment du passage dans le tunnel, on sait que la serveur a renversé du café sur un voyageur de première classe. C’est Howard Bright, qui était donc dans la voiture restaurant au moment du vol.

Le coupable est donc Milosz Busko.

 

Accueil | Plan | Contacts | RSS | Mailing-list | Ce site