SAM18NOV2017
Rubrique Agenda
Accueil > Articles > Sommation > Marketing, disent-ils >

Trichovital, Hommes-Femmes mode d’emploi

Trichovital, Hommes-Femmes mode d’emploi

Trichovital, Hommes-Femmes mode d'emploi
Mis en ligne le jeudi 15 mai 2008 ; mis à jour le vendredi 9 mai 2008.

Publié dans le numéro VII (déc. 2007-fév. 2008)

Quand, moi, femme, j’ai lu Trichovital / Antichute spécial homme, je me suis dit : saisir la HALDE, je ne vois que ça. La HALDE, ignorants, c’est la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité.

 

 

 

 

 

SOPHIE, 31 ANS. « Depuis un an, mon mari perd ses cheveux. [le stress de la finance ?] J’en retrouve partout ! [l’éternel féminin : cette sensibilité accrue aux tâches ménagères. Le mari n’en retrouve-t-il pas partout, lui ? Est-ce à dire, s’il ne les retrouve pas partout, qu’il ne les cherche pas ? Est-ce à dire qu’il ne fait jamais le ménage, ce sagouin ?] C’est vrai qu’il a essayé [bonne volonté] plusieurs produits sans résultat. Mais les hommes [généralisation : elle en a parlé avec ses copines, la garce] veulent toujours [généralisation, deuxième hypothèse : elle a des amants] des solutions rapides [hum...] et sans contrainte [volage ?]. Or, [attention ! pronom induisant subrepticement un coup de patte assassin] il me semble que [douceur feinte] s’il ne s’attaque pas au problème dès maintenant [menace : c’est maintenant ou jamais], cela ne s’arrangera pas [désespoir : crise de la trentaine]. Comment le convaincre de suivre un bon traitement une fois pour toutes ? » [appel à de l’aide extérieure pour sauver son couple]

Le divorce me semblait une bonne solution au désespoir de Sophie. Que nenni ! Il y en a une qu’une telle requête ne démonte pas : c’est le docteur Ellen, femme et dermatologue, qui répond : « La chute des cheveux guette votre mari, Sophie [perspicacité sous-tendue par une minimisation rassurante de la situation, puisque la chute est déjà réelle], à l’exemple de 30% des hommes de 30 ans [dire qu’il y avait 2 chances sur 3 d’attraper un bon !]. Et vous avez raison, la gente masculine déteste les contraintes d’un traitement régulier. [la « gente masculine » ! même Simone de Beauvoir n’aurait pas osé !] Pourtant, [mais qu’ils sont cons !] c’est la régularité d’un soin, dès le départ, qui assure aussi son efficacité. [ben bien sûr, on le sait bien, nous] Fort heureusement, aujourd’hui, [quand le progrès arrive à la rescousse de la connerie] on peut non seulement prévenir, mais freiner la chute ! Sur le marché, un nouveau produit répond à leurs besoins : [notez la touche de mépris] Trichovital, le dernier-né des Laboratoires Phytosolba. C’est un produit idéal pour les hommes car simplissime dans son utilisation [saisir la HALDE]. Preuve en est : quelques pulvérisations suffisent chaque matin sans qu’aucun rinçage ne soit nécessaire ! Lorsque votre mari verra les résultats positifs à l’instar des 86% des hommes qui l’ont testé [beauté des mathématiques et de la foi !], T*** deviendra le nouveau geste santé/beauté et vous oublierez votre inquiétude. » [sauvée !]

YANNICK, 40 ANS, commercial, ne va hélas pas mieux. « Je suis fatigué [de la vie ?] des solutions prétendument “miracles” contre la chute des cheveux. Les hommes mettent beaucoup d’espoir [il se fait soudain porte-parole des aspirations de ses congénères] dans des produits malgré tout onéreux [radin en plus !] et ils sont souvent déçus. Désormais, je doute beaucoup, mais j’aimerais encore y croire... « Miracle », « j’aimerais y croire » : l’entrée dans les ordres me semblait une bonne solution. C’était sans compter sur le docteur Ellen : « Yannick, vous êtes impatient [elle l’engueule : le féminisme outrancier se confirme] comme tous ceux qui ont envie et besoin d’un résultat tangible et rapide pour reprendre espoir. Je vais vous parler d’un nouveau produit original et efficace, conçu spécifiquement pour les hommes [la HALDE, je vous dis]. Sachez cependant [menace] qu’à l’image de tous les traitements de fond, pour constater un changement ou un résultat, il faut attendre 3 ou 4 mois. Trichovital permet, lui, une amélioration dès 2 mois ! Et 90% de son efficacité au bout de 4 ! [relisez attentivement les trois dernières phrases : chacune contredit la précédente] De plus, il est d’utilisation très pratique [elle n’ose pas dire : simplissime]. Les hommes les plus sceptiques, comme vous, seront convaincus ! [il a dit « j’aimerais y croire », et il se fait traiter de sceptique !]

 

 

 

 

Dernière touche féministo-machiste, l’encadré à l’usage de la gent masculine tellement plus forte en maths que nous : « Le saviez-vous ? 250, c’est le nombre de cheveux par cm² de notre cuir chevelu. [...] ». Encadré qui sousentend que les hommes vont se mettre à compter leurs cheveux tombés. Ce qui paraît somme toute aussi peu probable que de voir le mari de Sophie ressembler à la photo en haut à droite : car hormis le poney Caramel ou Jude Law aux Seychelles le jour du passage d’un cyclone, avez-vous déjà vu une crinière virevolter de la sorte devant des yeux ?

 

 
Publicité pour Phytosolba (2007).

 

Accueil | Plan | Contacts | RSS | Mailing-list | Ce site